La tristesse et le cauchemard vous consumes...ainsi votre Daemon vous protègera..Hentai/Yuri/Yaoi NC-16ans

Partagez | 
 

 Innokenti -Inia / Ketia - Sirgueïevitch Paljirov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Innokenti -Inia / Ketia - Sirgueïevitch Paljirov   Mer 5 Nov - 23:53

~* Votre Personnage *~


Nom :
Paljirov

Prénom :
Son prénom Innokenti vient du latin Innocentius, qui veut dire Innocent. Son patronyme, Sirgueïevitch- signifie seulement que son père s'appelle Sirgueï.
Son prénom a fréquemment été abrégé en Inia ou Ketia, principalement du au fait de ses origines slaves. De ce fait, il considère plus facilement Inia et Ketia comme ses prénom qu'Innokenti, même s'il se retournera si on l'appelle ainsi.

Sexe :
Masculin

Orientation Sexuelle :
« Ori... Quoi ? Euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh... Ca sert à quoi ? » serait tout à fait la réponse que pourrait fournir Ketia si on lui posait cette question. Il ne sait pas, cela ne l'intéresse pas, de ce fait, la réponse l'importe peu.

Age (16-19ans) :
Cela peut dépiter plus d'une personne, mais contrairement à l'impression que donne Inia, il a déjà 18 ans.

Origine :
Par son père, Innokenti est Russe tandis que sa mère était Japonaise.

Groupe (Racailles, Pacifiques...) :
C'est une tache difficile que d'y répondre. Car Innokenti est trop particulier pour rentrer dans un moule pré-formaté. Certes, Ketia a des passions, des loisirs, mais il est un étrange mélange qui le rend peu classable. Mais plus par défaut qu'autre chose, Ketia est pacifique, même si...

Club :
Aucun

Description Physique :
Ketia est un jeune homme de 18 ans des plus normales... Enfin s'il n'a pas dans ses mains une peluche représentant un mouton. Le corps majoritairement grisé, le vieux mouton qui a dix ans a une tête brune.
Revenons à nos moutons -sans mauvais jeu de mots-. Ketia est d'une taille relativement normal pour son age, puisqu'avec son mètre soixante-huit il n'a jamais été le plus petit de sa classe. Mais reste à prouver que cela ne commencera pas en ce lieu même. Inia n'est pas très musclé et relativement maigre en fait, si on se fit à son poids, puisqu'il ne fait que cinquante-cinq kilogrammes. Mais loin de paraître squelettique avec uniquement la peau sur les os, il n'est pas si mal, si on retire le fait qu'il est peu musclé. Il n'est pas très sportif. Non pas qu'il n'aime pas, mais plutôt que le sport l'indiffère.

Ketia est blond. Pas d'un blond éclatant, pas d'un blond sombre tirant sur le brun ou le châtain, plus un blond mélangeant les deux, dont l'éclat est un peu assombri par une impression fausse de châtain. Ils paraissent couper un peu n'importe comment, ce qui ne serait pas exactement faux, mais ce n'est pas vrai. Les plus longues mèches atteignent ses épaules, tandis que les plus courtes s'arrêtent au niveau de ses yeux, l'agaçant parfois puisqu'il doit les écarter pour ne pas les avoir dans les yeux. Ses yeux sont d'un marron clair et reflète une envie de vivre qu'il aime donner aux autres.

D'un point de vue vestimentaire, Innokenti affectionne tous les styles de vêtements, passant des colorés aux plus ternes, des pastels ou flashy. Mais il doit admettre une nette préférence pour des pantalons droits et des polos, plus que pour des jeans et des T-shirts, même s'il lui arrive d'en avoir certains dans son armoire. Il s'est un peu habitué au climat, mais celui-ci restant différent du climat Russe, il porte rarement des pulls ou des manteaux plus épais qu'une simple veste.


Description Mentale :
Varan (1) est la chose la plus importante pour Inia ! On ne plaisante pas avec Varan... Pas question qu'on le lui vole, ou quoique ce soit d'autres ! Varan mérite toute l'attention possible et nécessaire à son statut de mouton en peluche. Où qu'il aille, la peluche l'accompagne constamment. Cadeau de son frère avant leur séparation, l'adolescent y porte une attention particulière, puisqu'elle est un bout de chez lui. Malgré les dix ans passé au Japon, il n'affectionne pas ce pays comme étant son chez lui. Son chez lui restera la Russie malgré tout.

Il n'est pas rare qu'on se moque de sa naïveté ou de son comportement un peu puéril. Il est naïf, sur ce point, personne ne pourrait en douter. Si on est un minimum sérieux dans une déclaration totalement fausse et farfelue, ce petit bout d'humain serait apte à la croire sans remettre en doute les propos. Certains s'en amusent méchamment, d'autres sourient en le voyant croire, avant de nier la véracité de leurs dire. Quant à d'autres, il le trouve si naïf qu'ils ne peuvent pas le faire. Chacun réagit différemment, et étrangement, le jeune Russe s'y est habitué. Les moqueurs l'indiffèrent, puisque, au fond, ils sont plus à plaindre que lui. C'est vrai qu'il lui inspirait parfois un peu de pitié, mais cela ne durait pas longtemps. La taquinerie ne le gène pas plus que ceux qui se moquent cruellement de lui. Même si d'un certain côté, il préfère la taquinerie amicale à n'importe quoi.

Ketia est terrible... Il est bavard et social. De plus il n'est pas timide ni réservé, de ce fait, aller vers autrui ne le gène pas. En fait, il le fait avec joie, bonne humeur et gaité, même si cela peut déranger voire embarrasser ceux qui doivent se le coltiner. Par contre, si on lui fait comprendre qu'il dérange, qu'il est agaçant ou quoique ce soit, l'adolescent partira, blessé, avant de revenir à un autre moment, tenter sa chance. Il est parfois agaçant, mais c'est souvent plus fort que lui, surtout quand les autres sont tristes. Etrangement, il n'aime pas voir les autres tristes. Peut-être parce que dans ces cas, sa tristesse remonte et son exil lui donne envie de rentrer chez lui. Allez savoir ce qui se passe dans sa tête. Nul doute, quand il se trouve devant quelqu'un de triste, il fera le zouave, volontairement ou pas, pour le faire rire, ou sourire, histoire d'oublier les tristesses.

Contrairement à l'impression que pourrait donner le jeune homme, il est travailleur et consciencieux dans ce qu'il fait, même s'il continue à se tromper parfois dans sa seconde langue. Mais contrairement à ses débuts, laborieux, il commence à réussir à obtenir des notes potables dans les cours. Il est bien loin d'être le premier de classe, d'autant plus qu'il à encore trop de difficulté dans le japonais, étant donné qu'il ne connaît pas la totalité du vocabulaire. Et il faut admettre qu'être premier n'est pas ce qui l'intéresse. Il est intelligent, mais ne se sert pas toujours de son intelligence, ou plus exactement, sa crédulité fait qu'on le prend parfois pour plus bête qu'il ne l'est.
Innokenti est des plus désordonné, bordélique et autres adjectifs pouvant montrer son manque de rangement. Il ne retrouve jamais rien, sauf Varan, puisqu'elle est toujours bien rangé dans un endroit précis. Son sac, ses mains, son lit. Nul part ailleurs d'autres. Mais le reste... Il ne faut pas compter sur lui pour mettre de l'ordre. C'est définitivement pas sa tasse de thé.

Ses passes-temps autre que la compagnie de Varan se compose en parler avec autrui, lire des mangas, il doit bien admettre que c'est intéressant et parfois amusant, écrire à son frère, lire les réponses de son frère, lire des livres en Russe, pour ne pas oublier sa langue... Il n'écoute pas beaucoup la musique et s'y connait peu, voire pas ou très mal.

(1) Varan : mouton en russe

Avez vous vraiment lu notre Règlement ? :
James Bond viendra à ma rescousse !

Autres Détails :
Pour les colocataires de chambre : Inia n'est absolument pas ordonné. Il met un bazar monstre et ne sait pas le ranger.

~* Vous Même *~


Comment avez vous connu le Forum ? : par de la pub sur un autre forum

Serez vous présent ? : Je ferais de mon mieux :) Mais je ne promets rien

Aimez-vous le graphisme ? Voui ^o^ mais les fautes d'orthographe sous la bannière, ça se remarque *partit se cacher pour pas se faire lyncher*


Dernière édition par Innokenti Paljirov le Jeu 6 Nov - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Innokenti -Inia / Ketia - Sirgueïevitch Paljirov   Mer 5 Nov - 23:55

Biographie :
« Dima ! J'ai faim ! »

La plainte venait d'un petit enfant, d'environ cinq ans, qui s'accrochait fermement à la manche d'un autre enfant, du double d'ans son ainé. Le regard marron posé sur le visage de son frère, le petit Innokenti -car c'était bien lui- resserra son étreinte sur le tissu qu'il tenait. Dmitri posa son regard sur le petit. D'un enfant, Inia avait tout, tandis que lui, il n'avait plus grand chose. Il n'était pas vieux pourtant, dix ans, c'était pas encore un grand, normalement... Pour les autres c'était encore qu'un gamin...

« Inia ! Il faut attendre, c'est pas l'heure ! »

La mine d'Innokenti s'assombrit et devint boudeuse. C'était pas juste. C'était pas de sa faute s'il avait faim. Le repas du matin était loin ainsi que celui du midi d'autant plus qu'ils avaient été simples et peu nourrissants sur la longueur. Du haut de ses cinq ans, le petit enfant ne pouvait pas comprendre qu'il fallait se serrer la ceinture souvent juste pour avoir les trois repas, et encore, il n 'était pas rare que leur père mente, juste parce que les deux enfants n'auraient pas eu à manger sinon.
Lâchant un soupir, Dmitri se tourna vers son cadet et releva sa tête boudeuse. Son frère pouvait être parfois invivable.

« Inia, ça te plairait d'aller au parc ? »

Il connaissait les points faibles de son frère, et s'amuser en faisait constamment parti. Pour le faire cesser ses bouderies, il lui suffisait de dire les mots jeux, parcs et le petit Innokenti lui souriait grandement, avant de l'entrainer à tout va vers le lieu dit. Comme le faisait l'enfant en ce moment-même, sans le moindre remord.
_____________________

« Dima ! Papa n'est toujours pas rentré ! »

Du haut de ses huit ans, le petit garçon regardait son ainé qui travaillait ses leçons. Il avait veillé à apprendre correctement les siennes, sinon son aîné le disputait, ou bien il s'agissait de son père. Ils y veillaient toujours. Pour pouvoir faire ce qui lui plairait quand il serait plus grand. Dmitri posa son regard sur l'heure et constata avec dépit qu'il était plus tard qu'il ne l'avait pensé. Et qu'en temps normal, il serait déjà rentré dans leur petit appartement. Délaissant ses leçons, le jeune garçon attrapa son manteau et celui de son frère, attendant qu'il s'habille, avant de l'entrainer dans les rues sombres de la petite bourgade où ils vivaient. Il ne faisait plus très froid, l'hiver commençait à partir, laissant place à un début de douceur, le tout bien relatif, au vue des pires températures hivernales qu'ils avaient pu avoir.

Arrivant rapidement à la mine où travaillait leur père, les deux garçons se renseignèrent rapidement, mais on ne l'avait pas vu. En fait, cela faisait quelques temps que la mine produisait de moins en moins, et le matin même, le directeur avait donné congé à certains mineurs... Dont leur père. La petite ville se réveilla malgré l'heure tardive, pour aider les deux enfants à le retrouver, « à plusieurs bras, on ira plus vite ». A première vue vaine, les recherches finirent par aboutir... Devant un drame.
Un mort, deux orphelins.
_____________________

« Sèche tes larmes Inia. Tu verras, tout ira bien. Allez, tu es plus mignon quand tu souris. »

Secouant la tête négativement, le jeune enfant de huit ans resserra sa prise sur le t-shirt de son frère. Cachant sa tête au creux de son cou, l'enfant semblait ne pas vouloir se détacher de son aîné. Et c'était étrangement son souhait. Il voulait rester avec son aîné. Ils avaient pas le droit de débarquer ainsi et de l'emmener loin de son frère. Il n'était pas d'accord !

« Dima, empêches-les de m'emmener ! J'veux pas ! J'veux rester avec toi ! J'veux rester ici ! »

Le regard empli de larmes encore captives, tandis que d'autres avaient d'ors et déjà roulé sur ses joues, le plus petit regardait son frère, gardant un ultime espoir. Rester ici, ne pas laisser son frère derrière lui. Pourquoi voulait-on à ce prix les séparer ? Croisant le regard compatissant, mais triste de Dmitri, l'enfant se blottit encore une fois dans les bras de son frère, y pleurant de tout son saoul, même si cela ne changerait rien.

« J'les déteste ! Pourquoi tu viens pas avec moi ? T'as pas le droit de rester ici ! Dima ! Laisse-moi rester ici ! »
_____________________

Une peluche en forme de mouton dans ses bras, le petit Innokenti retint une grimace en sentant l'avion décoller. Resserrant sa prise titanesque sur la peluche, l'enfant ne chercha rien d'autre qu'un peu de réconfort dans la douceur de la peluche. Masquant son visage ravagé par des sanglots silencieux, Inia se referma sur lui même, sans prêter la moindre attention envers ceux qui l'emmenaient loin de son frère. Il les détestait. C'étaient des monstres !

*Dima ! Viens me chercher !*
_____________________

Perdu... Perdu... Ce pays, c'était pas le sien ! Il comprenait rien, ils utilisaient une langue bizarre, qui voulait rien dire. Il voulait rentrer. Seulement rentrer, c'était trop demandé ? Il comprenait rien, tout était trop différent. Les attentes des autres étaient différentes, leur mentalité, leur culture... Pourquoi l'avait-on tiré de sa petite vie ? Il était bien avec son frère, il était bien, en Russie.
Regardant la peluche que son frère lui avait offert à l'aéroport pour sécher ses larmes et surement pour qu'il ne se sente pas seul, l'enfant l'attira vers lui et le serra contre lui. Retenir ses pleurs, encore et toujours.
_____________________

Des cours, des cours, apprendre la langue, la culture... Sans grande motivation, sans intérêt, enfant triste. Enfant taciturne, replié dans son univers, dans son monde, avec sa peluche. Qui parle à peine, se tait, se perd, s'enfonce dans la noirceur... Rien ne plait, rien n'attire, rien ne plait. Juste rentré chez lui, retrouver son frère, retrouver son pays.
Mais lentement, le jeune garçon se laissait mener par la vie sans prêter attention à ce qui l'entourait, ne faisant que de se focaliser sur sa peluche. Peluche qui avait un nom, un caractère, une identité... Une peluche qui l'aidait, qui l'aurait presque protégé... Qu'il aurait peut-être du appeler Dmitri et non Varan. Il s'ennuie. Parce que Varan ne lui répond jamais. Dommage...

« Je veux rentrer ! Dima, viens me chercher ! »

Murmure d'enfant, souhait désespéré...
_____________________

Retour à l'école. Différente pourtant, ici, il ne parlerait pas Russe. Seulement Japonais. Cette langue était si différente. Mélange de langue, mélange de mots, de structures de grammaire... Mais on lui pardonnait ses erreurs dans son parler, dans son écrit. Car il n'était pas d'ici, il n'avait appris cette langue que quelques mois plutôt. Alors les erreurs, on les pardonnait.
Objet de curiosité. Répondre aux questions sur son chez soi, retrouver le sourire, expliquer avec des gestes, parce que les mots manquent. Se rouvrir aux autres, quitter doucement sa coquille, s'extérioriser, au soulagement de ses oncles et tantes, même si l'enfant ne se tournait pas tellement vers eux. Il sortait de son isolement, de sa solitude.
Petit enfant rit, petit enfant sourit, petit enfant avance sur le chemin de la vie...
_____________________

Le temps s'était écoulé. Innokenti avait pardonné, retrouvant le sourire, mais affectionnant par dessus tout les éternels courriers avec son frère. De nombreuses lettres, de nombreux rires solitaires quand les désastres se lisaient dans les lettres de son frère. Quelques séjours chez lui, sans y rester pour toujours. Mais étrangement, cela restait un de ses rêves. De voir son frère, sa femme et le petit bout de chou de 3 mois grandir près de lui et non pas loin, avec quelques photos de temps à autre. La distance demeurait pas toujours facile à vivre.
Mais Innokenti continuait à sourire sereinement, mais conservant cette étrange relation avec sa peluche. Constamment avec lui. Même maintenant. Dans son sac, à portée de main..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Innokenti -Inia / Ketia - Sirgueïevitch Paljirov   Mer 5 Nov - 23:57

Bienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Innokenti -Inia / Ketia - Sirgueïevitch Paljirov   Jeu 6 Nov - 0:26

Belle présentation dis-donc.
bienvenue à toi =) ! Bon jeu sur OS ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Innokenti -Inia / Ketia - Sirgueïevitch Paljirov   Jeu 6 Nov - 20:33

Tout d'abord bienvenue sue Only Sadness ! Onigri_Smiley
Mais quelle belle fiche vois-je!!! :q
Ton écriture est assez agréable à lire!

Et bien de mon propre jugement,
Je te valide de suite,
te mettant dans le groupe des pacifistes!


Sujet Fermé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Innokenti -Inia / Ketia - Sirgueïevitch Paljirov   

Revenir en haut Aller en bas
 

Innokenti -Inia / Ketia - Sirgueïevitch Paljirov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Only Sadness :: Rejoins-nous :: Pensionnaires :: Etudiant :: Fiches Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit