La tristesse et le cauchemard vous consumes...ainsi votre Daemon vous protègera..Hentai/Yuri/Yaoi NC-16ans

Partagez | 
 

 Parc panda, ouvert aux humains, animaux et extra-terrestres [ PV Joshua]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Parc panda, ouvert aux humains, animaux et extra-terrestres [ PV Joshua]   Jeu 11 Déc - 21:27

Un samedi d’hiver à Sadness. Une journée passée dehors pour Elio. Il n’en pouvait plus de ces murs , toujours les mêmes et de ces salles de classe. Bien qu’il séchait la plupart des cours, l’ambiance lui pesait lourdement sur les épaules. D’autant plus qu’il ne voyait pas assez souvent à son goût Gabriel. L’adolescent poussa un soupir. Depuis qu’il avait rencontré la daemon , et plus le temps passait depuis leur rencontre , plus il se sentait dépendant de l’adolescente. Les nouveaux sentiments qui s’installaient en lui étaient cependant trop forts pour qu’il en trouve le sens. Pour qu’il leur donne un nom. Et, c’était presque désespérément qu’il avait fui le pensionnat aujourd’hui. La casquette planté fièrement sur la tête, la guitare posée tranquillement sur le dos, il avait arpentait les rues dans l’espoir de se trouver quelque chose à faire. La fête foraine avait était exclue d’emblée . Le magasin aux allures félines aussi. Finalement , il avait erré entre bistrots et salles de cinéma. Il fallait d’ailleurs qu’il pense à conseiller certains des films qu’il avait vu à ses amis. Il avait pas mal rit . Surtout lors de cette comédie parlant d’un lion qui recherchait sa mère et qui prenait tout animal pour tel . Un sourire éclaira les lèvres du jeune homme. Il aurait bien aimé voir ce film avec Gaby’.

Maintenant, il voulait gratter les cordes de son bébé. Restait à savoir où. La dernière fois qu’il avait joué , était cette fois où il avait rencontré Shizu dans les jardins du pensionnat. Cette rencontre la lui tira un autre sourire. Rictus qui se transforma bientôt en grimace lorsqu’il percuta quelqu’un.


« Jeune homme, la rue n’est pas un bon endroit pour rêver »

La voix , à la fois aiguë et grinçante, frappa le musicien à la manière d’une claque. Le rouge le prit soudainement aux joues et il se retourna vers la vieille femme qu’il avait percuté. Celle-ci le dépassait de deux bonnes têtes, était maigre comme un manche à balai et portait une veste qui avait du être dans une autre vie , la peau d’un pauvre animal. Son nez était droit comme un piquet, sa main squelettique pointée vers lui et ses yeux verts menaçants. Elio se mordit maladroitement la lèvre pour se retenir de rire.

« Pardon madame éventaiiiiil »

Sortit-il avec son plus bel air enfantin avant de prendre ses jambes à son cou et de s’engouffrer dans des rues qu’il ne connaissait même pas. La grand-mère ne la suivait pas. Il pouvait le deviner grâce à sa voix secouée d’hurlements qui se faisait de plus en plus faible. Néanmoins, il préféra ne pas prendre de chance . Courageux mais pas téméraire. Continuant de courir, il fut pris soudain d’un fou rire incontrôlable. On s’amusait comme on pouvait hein ! Il esquiva les passants , couru encore un peu puis s’arrêta devant un énorme portail , à bout de souffle. Ses joues étaient rougies par le froid et il serra légèrement son écharpe autour de son cou. Ses yeux étaient fixés sur le portail noir et blanc, et plus exactement sur la pancarte dont il était affublé.

« Le parc Panda vous souhaite la bienvenue, que vous soyez humains, animaux ou extra-terrestres »

Lut-il à haute voix. L’adolescent haussa les sourcils, puis , trouvant que l’idée était intéressante, entra dans le parc. Il prévoyait déjà de s’asseoir tranquillement sur un banc et jouer tout son soûl. Ensuite, il rentrerait au pensionnat et chercherait quelqu’un pour passer le reste de sa journée. Avec un peu de chance, il tomberait peut-être « par hasard » sur Gabriel. Il ne voulait pas se faire trop collant avec la jeune fille et évitait de l’importuner trop souvent. Néanmoins, s’il réussissait à faire passer leur rencontre pour une coïncidence, peut-être accepterait-elle de rester un moment avec lui. Il replaça la casquette sur sa tête. C’était une bonne idée.

Laissant ses pas le guider dans le parc étrange, ‘Lio promena ses yeux sur l’environnement. Qu’il pouvait sans exagérer qualifier d’aussi extravagant que l’affiche à l’entrée. Les buissons prenaient des formes parfois abstraites, parfois bien définies. Il pouvait par exemple distinguer un loup dans les formes de celui qui était directement à sa droite. Les arbres étaient décorés par des guirlandes de fleurs , toutes de couleur différentes. Le jeune homme haussa les sourcils, ayant légèrement peur d’être tombé dans une sorte de réplique de bisounours’ land. Mais , que nenni. Le chemin qu’il prit devint tout d’un coup plus sombre et les buissons prirent des formes de diablotins et autres créatures mystiques étranges. Il continua d’explorer le lieu, cherchant un endroit un peu isolé pour jouer. Car, ce qui n’avait rien d’étonnant, une grande partie de la population s’était réunie dans le parc. Les enfants jouaient dans des bacs à sable en forme de volcan , d’autres faisaient de la balançoire , certains adultes achetaient des glaces. Bref, le train-train quotidien d’un parc . Lui ne voulait pas jouer pour tout le monde. Il voulait s’enfermer dans sa bulle, celle qu’il partageait avec si peu de personne.

Un soupir quittait ses lèvres alors qu’il tournait et empruntait une allée particulièrement bleue. Un croisement plus tard, il choisit d’aller à gauche et s’engouffra dans une sorte de tunnel vert. Et trouva ce qu’il cherchait. Les buissons s’étalaient en cercle , s’emboîtant les uns dans les autres, s’effilant jusqu’à un petit lac artificiel. Sur son extrême droite, un banc l’invitait presque à s’asseoir. Ce qu’évidemment il fit. Il profita de quelques secondes pour bien s’imprégner du lieu puis sorti sa guitare sèche de son étui. L’instrument noir reluisait. Il l’avait nettoyer la veille. Il tira quelques cordes, puis, trouvant le son un peu différent que d’habitude, il raccorda le tout. Enfin satisfait, il commença à jouer , enchaînant quelques mélodies.

Après ce qu’il lui sembla une éternité, Elio se rendit compte que quelqu’un le regardait. Il s’arrêta et , gentiment , demanda


« Je vous dérange ? »

Sans réellement réaliser à qui il parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parc panda, ouvert aux humains, animaux et extra-terrestres [ PV Joshua]   Mar 16 Déc - 16:01

(HJ:dsl du retard et ça ne sera pas très long je n'ai pas beaucoup de temps devant moi XD!Prochaine réponse vers samedi ou dimanche^^)

Joshua se promenait dehors par une belle journée d'hiver.Il ne savait pas vraiment quoi faire et arpentait tranquillement les rues de la ville. Cela faisait peu de temps qu'il était arrivé, et il n'avait guère eut le temps de rencontrer qui que ce soit. Chose plutôt négative quand on recherchait des daemons. Il n'avait donc pas pu avancer dans sa quête bienqu'il ait dédié tout son temps à observer tout son entourage. Mais, pour le moment cela n'avait rien donné et bien qu'étant très patient, il fallait avouer que cela ne lui plaisait pas forcément de faire du sur place. Il était donc plus décider que jamais à trouver des daemons à leur faire regretter leur seconde existence.
Il passa alors devant une pancarte de bienvenue d'un parc ayant pour nom "le parc panda". En lisant la pancarte, il eut un large sourire.

*On peut-être humain ou animal tout en étant extra-terrestre et certains même sont mi-humains mi-animales.*

A cette pensée, l'idée d'y faire un tour s'immergea dans son esprit. Après tout, il n'avait rien de mieux à faire, et qui savait? Il y aurait peut-être des daemons "déguisés" en animaux ou en humains.On pouvait toujours espérer...Il visita alors le parc, d'un pas nonchalant en observant très attentivement, mais avec discrétion, chaque personne qu'il croisait. Pour le moment, il n'y avait rien ni personne de suspects. Il se rendit compte très vite que le parc attirait essentiellement les familles qui étaient venues surtout pour leurs enfants. Cela lui rappelait de mauvais souvenirs, auxquels il ne souhaitait pas y repenser. Lui, n'avait pas eu la chance d'aller au parc avec ses parents ou n'en avait qu'un vague souvenir. Lui, il fallait l'avouer aurait bien aimé connaître tout cela.

Mais, le destin ou plutôt un daemon en avait décidé autrement. Il ne s'en plaignait pas, car il n'était pas du genre à s'appitoyer sur son sort, du moins plus maintenant qu'il était devenu assez fort pour tenir le coup et rusé pour trouver ces maudits daemons. Il s'était de nouveau perdu dans ses pensées et sans s'en rendre compte s'était retrouvé, un peu par hasard près d'un lac qui n'était pas naturel. Non loin de là, il percevait une mélodie qui semblait provenir d'un instrument de musique très connu, une guitare. Cette mélodie est à la fois très douce et subtile mais avec un brin de nostalgie et peut-être même de tristesse.

Il ne savait pas d'où cette mélodie provenait mais celle-ci lui parlait. Elle semblait raconter une histoire qui ressemblait un peu à la sienne, dont la solitude semblait être la muse. Il décida alors d'aller voir qui était l'auteur de cette très jolie mélodie. Il s'avança donc et aperçu, assit sur un banc, un homme muni d'une casquette de style militaire mais noire. Il avait aussi comme particularité,que Joshua s'empressa de noter, des cheveux blancs. D'autres part, ses yeux avaient une teinte étrange, un vert-bleu assez clair dont on ne pouvait dire vers laquelle des deux couleurs elle semblait tiré.

Joshua, quand à lui, était resté debout là, simplement à regarder et écouter cet étranger jouer. Il n'excluait pas le fait que ce soit un daemon, d'ailleurs il avait de quoi être soupçonneux. Ceci, expliquerait sans doute son talent mais surtout la couleur étrange de ses yeux. Mais pour le moment, il était comme absorbé la mélodie. Puis, l'homme semblait enfin emergé de la réalité et remarqua enfin que Joshua le regardait.Celui-ci lui répondit alors:

"Non pas du tout je me suis juste arrêté là parce que je trouve que vous jouez vraiment bien. Votre mélodie est très communicative mais peut-être est-elle un peu trop triste non? Enfin les mélodies les plus tristes sont très souvent les plus jolies me répondrez-vous. Et vous auriez sans doute raison puisque vous saurez de quoi vous parlerez mais je trouve tout de même qu'un peu de gaieté n'aurait pas été de trop dans vos mélodies. Mais ce n'est que mon avis vous n'êtes pas obligé d'en tenir compte."

Joshua lui fit un léger sourire et le fixa dans les yeux attendant sa réponse. Pour le moment, l'heure des présentations n'était pas de mise mais celle-ci ne tarderait pas arrivé si toutefois la conversation se poursuivait. Cela dit, une chose était sûr, quoiqu'il advienne Joshua resterait sur ses gardes. Même si les mélodies si tristes du guitaristes, il s'en doutait, provenait de son experience de la vie. Si jeune et déjà nostalgique, cela lui rapellait un peu sa propre personne, sauf s'il avait en face de lui, un être qui avait déjà eu une vie antérieure...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parc panda, ouvert aux humains, animaux et extra-terrestres [ PV Joshua]   Mar 16 Déc - 22:27


Découvrez System of a Down!


Elio avait, le temps d’une mélodie, joué un morceau triste. Il ne faisait pas parti de ses musiques préférées mais était lent, facile à jouer . D’autant plus qu’il avait été l’un des premiers morceaux que le musicien avait appris. Les lèvres légèrement pincées, le jeune homme fredonnait les paroles. Il n’avait pas eu une vie facile. Certes. Cependant, il y avait tellement de choses qui l’avait tiré du mélodrame qui l’attendait . Et, aujourd’hui, il avait rencontré certaines personnes qui avaient le pouvoir de lui tirer des sourires qu’il ne s’était jamais connus. C’était étrange à penser, mais le lien qu’il s’était créé, si rapidement, avec sa daemon était devenu comme un repère pour lui. Lorsque quelque chose l’attristait, il n’avait qu’à penser à Gabriel pour que ses lèvres s’étirent. Il y avait sûrement autre chose mais, ‘Lio n’avait pas encore envi d’y penser. Pour l’instant, il était bien comme il était. Et, trop concentré sur sa guitare pour jouer.

Il n’avait remarqué le nouvel arrivé qu’à la fin de la mélodie, et sa voix avait sûrement tremblée, à cause des derniers frissons que jouer lui transmettait. Ses yeux s’étaient levés lentement vers l’inconnu . La première chose qu’il remarqua fut cette allure presque hostile, ou du moins méfiante. La lueur dans les yeux bruns de l’homme lui ordonnait presque de ne pas bouger , comme si Elio avait été un être maléfique aux pouvoirs extraordinaires. Il avait également des cheveux mi-longs d’une couleur blonde que ‘Lio trouva neutre. Cela ne s’approchait ni du blond platine qu’arborait certaines filles , ni du blond sale des gens négligés. Le juste milieu. Le guitariste lâche le manche de sa guitare pour ébouriffer sa propre crinière et fit tomber sa casquette . Aujourd’hui, il s’était habillé en punk. Pantalon noir à chaines, tee-shirt Black Bomb A . Un petit sourire étira ses lèvres. Peut-être était-ce son style qui dérangeait l’homme…


"Non pas du tout je me suis juste arrêté là parce que je trouve que vous jouez vraiment bien. Votre mélodie est très communicative mais peut-être est-elle un peu trop triste non? Enfin les mélodies les plus tristes sont très souvent les plus jolies me répondrez-vous. Et vous auriez sans doute raison puisque vous saurez de quoi vous parlerez mais je trouve tout de même qu'un peu de gaieté n'aurait pas été de trop dans vos mélodies. Mais ce n'est que mon avis vous n'êtes pas obligé d'en tenir compte."

‘Lio écarquilla les yeux sous le flot de paroles nuancées. Puis, un petit rire le gagna et il planta ses yeux dans ceux de l’homme. Sa main se replaça sur le manche de sa guitare et il tira quelques cordes. Une mélodie aiguë retentit, un peu folle. Mais le sens en était clair. C’était une représentation abstraite du bonheur. Sauf qu’elle n’était pas une peinture mais une musique. Un sourire enfantin étira les lèvres du jeune homme.

« Merci du compliment ET du conseil. »

Puis, il posa son instrument sur ses jambes qu’il avait croisées sous lui . Le blond posa ses coudes sur ses genoux et plaça sa tête dans ses mains. Un peu de compagnie n’était pas de refus. Cet homme était même très bien tombé. Il ne semblait pas être un élève du pensionnat ce qui arrangeait grandement l’adolescent. Il avait besoin de changement, ou du moins, que quelque chose bouge dans sa vie. Et il ne savait pas à quel point il allait être servi.

« Yo ! Elio Carolis et vous ? »

Lança-t-il , levant deux doigts en l’air et montrant ses dents blanches . Ses doigts crochetèrent sa casquette au passage, qu’il remit sur sa tête, ou du moins, sur l’amas de cheveux ébouriffé qu’il arborait. Puis, il posa les yeux sur les buissons pas loin. L’un d’entre eux ressemblait vaguement à un chat, ce qui amusa ‘Lio. Les félins étaient une grande source d’admiration chez lui. Il aimait leurs capacités, leur allure et leurs bouilles , qui d’adorables pouvaient passer à menaçantes. Ces animaux étaient fascinants. Il se souvenait par ailleurs avoir une fois passé toute une après-midi à regarder le chat du voisin jouer dans leur jardin. C’était juste avant que sa mère ne l’emmène voir le léopard du zoo. Un sourire étira une nouvelle fois les lèvres du joyeux bonhomme.

« Vous venez souvent ici ? »

Il rapporta son attention sur l’adulte . Il portait une sorte de long manteau qui cachait la plupart de ses habits. L’imagination de l’élève s’emballa de suite et il s’amusa à penser que peut-être, il cachait un énorme katana prêt à le découper en fines lamelles pour un restaurant quelconque. Après tout, ce parc était assez étrange pour abriter un samouraï . Ou peut-être était-il un extra-terrestre , et qu’attiré par l’annonce du parc, avait-il voulu nouer d’amitié avec un humain ? Le musicien secoua légèrement la tête. Il fallait qu’il arrête ses pensées farfelues. Cela pourrait lui attirer des problèmes. D’un coup , il pensa à sa daemon. Arriverait-elle à vitesse grand V s’il était en danger ? Après tout, elle devait le protéger, bien que lui préférait être celui qui la protégeait. Leur relation, du point de vu maître/daemon était tout simplement compliqué. Ils voulaient tout deux le bonheur de l’autre et aucun n’hésiterait à se sacrifier pour cela. Elio était heureux de s’être créer une relation dans le genre. Il espérait se faire le plus d’amis possibles. Le plus…

Soudain, un marchand de glace ambulant passa non loin d’eux. La musique bourdonnante et habituelle de ce genre de commerce s’insinua dans les oreilles musicales du jeune homme qui se surprit à grimacer. Pas qu’il avait une ouïe particulièrement fine mais la mélodie était beaucoup trop aiguë pour qu’il l’apprécie. Pour l’adolescent, elle se rapprochait plus du bruit, de la nuisance, que de la musique. Un petit soupir de dépit se détacha de ses lèvres. C’était dommage, car il se doutait bien que les parfums des glaces devaient être délicieux. Lui-même préférait celles à la fraise. Le fruit était des aliments qu’il aimait par dessus tout. Enfin. C’était surprenant qu’il pense à tout cela alors qu’il était sous le regard méfiant de l’homme. Et bien que celui-ci l’ait complimenté pour sa musique, quelque part, le jeune homme ne se sentait pas à l’aise. Peut-être cela changerait au cours de la conversation, si il y en avait une …


[désolée c'est pas fameux ><]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parc panda, ouvert aux humains, animaux et extra-terrestres [ PV Joshua]   Dim 21 Déc - 21:57

Lorsque le jeune homme fut prit d'un rire, Joshua lui, d'une nature posée, ne fit qu'un léger rictus signe qu'il ne partageait pas complètement cette attitude mais, qu'il n'était tout de même pas hostile à cela. La mélodie suivante que le musicien joua semblait beaucoup plus joyeuse et on semblait y ressentir l'essence même du bonheur. A croire qu'il avait écouté les conseils de Joshua mais peut-être était-il tout simplement véritablement heureux? Lorsque le jeune homme à la casquette le remercia, Joshua, lui fit un léger sourire et lui répondit:

"De rien voyons c'est tout naturel je dis ce que je pense sans plus."

*D'ailleurs pourquoi se fatiguer à en dire plus?*

Joshua n'avait pas l'habitude d'inventer des choses et restait, le plus souvent sincère et naturel, à l'exception des moments où il recherchait des informations là il était capable de tout pour y parvenir. Puis, le jeune homme se présenta et Joshua répondit aussitôt:

"Joshua Wenceslao enchanté Elio. "

Joshua n'était pas expert en nom et prénom et n'était donc pas capable de dire si Elio était originaire d'Espagne ou pas mais d'après sa tenue vestimentaire et la résonance de ses noms, il y avait fort à parier que non. Mais en même temps, s'il venait de "l'autre monde" le fait de savoir où il avait été originaire avant ne l'intéressait guère car de toute façon s'il était une de ses cibles, il ne tarderait pas y retourner. A l'inverse d'Elio, Joshua n'était pas aussi souriant, il avait même un air peut-être trop sérieux. C'était dans sa nature bien que pour atteindre ses objectifs il avait fait beaucoup d'efforts au niveau social si bien qu'il arrivait même parfois à donner une image sympathique. Mais, ce jour-là, il n'en avait pas très envie car il était comme dirait-on "au repos".Joshua prit quelques instants pour répondre à la question d'Elio puis il lui répondit:

"Non c'est la première fois que j'y viens d'ailleurs cela ne fait que quelques jours à peine que je suis dans cette ville mais le peu que j'y ai vu n'est pas mais du tout. Et vous?"

Il tenta à nouveau un léger sourire faussement sympathique et teinté d'une once de méfiance. Il avait des doutes sur la nature de l'homme en face de lui et avait beaucoup de mal à lui témoigner une quelconque sympathie.

*
Je n'utilise pas la bonne méthode mais aujourd'hui je n'ai pas à paraître aussi sympathique que j'aurais à le faire au pensionnat alors je peux me le permettre mais si je continue ainsi je vais éveiller les soupçons voire même lui faire peur alors il faut peut-être penser à être un peu plus aimable.*

Soudain, le visage de Joshua s'attendrit et devint un peu plus "amical". Il n'avait un large sourire scotché sur le visage mais son air était moins sombre. Il lui dit alors:

"Corrigez-moi si je me trompe mais votre nom Carolis n'a pas l'air très espagnol si?"

Il avait prit un air interessé, faussement ou pas cela dépendrait de sa réponse et des éventuelles informations qu'Elio pourrait lui apporter. Après avoir réfléchi, Joshua avait décidé d'être ou du moins de paraître un peu moins méfiant sans pour autant devenir tout à coup un agneau "amical".C'était une des raisons pour lesquelles il avait décidé de ne pas sourire à tout bout de champ. En tous les cas, pas face à Elio, à qui il avait déjà montré l'attitude d'une personne assez sérieuse, il ne pouvait donc pas changé du tout au tout...

(HJ: t'inquiète moi ce n'est pas beaucoup mieux !!!^^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parc panda, ouvert aux humains, animaux et extra-terrestres [ PV Joshua]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parc panda, ouvert aux humains, animaux et extra-terrestres [ PV Joshua]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» monsieur Jambou
» [UPTOBOX] Le Gendarme et les gendarmettes [DVDRiP]
» Si ça se trouve, la Terre est une émission de télé réalité créée par les extra-terrestres et diffusée sur leurs chaînes TV. ► EMERY
» Intru dans un jardin ouvert au public ?
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Only Sadness :: La Ville de Sadness :: Les Parcs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit