La tristesse et le cauchemard vous consumes...ainsi votre Daemon vous protègera..Hentai/Yuri/Yaoi NC-16ans

Partagez | 
 

 Soren Rasmussen [à finir!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Soren Rasmussen [à finir!]   Mer 26 Nov - 11:44

~* Votre Personnage *~


Nom : Rasmussen

Prénom : Søren

Sexe : Masculin

Orientation Sexuelle : ce qui compte c'est la personne et le ressenti du moment, par conséquent s'arrêter à un "détail" serait idiot non?

Age : (pas encore tout a fait définit ce sera pour ce soir ^^')

Origine : Danois

Daemon Sage / Daemon Ombre / Daemon Neutre : J'aurais tendance à dire neutre (à tendance sage par moment ^^)

Elément voulut (eau, terre...) : Feu

Apparence Animale : Gros chat noir, non sans rire, panthère noire avec des yeux émeraudes (pour le plaisir de ne pas dire vert ... )

Club (max 2) : mais vous voulez qu'il meure d'épuisement? Non plus sérieusement comme il n'est plus étudiant je ne pense pas que cela le concerne trop !

Comportement envers les Humains : En voila une question intéressante! Son comportement est le même face à un humain ou un autre daemon, il est énervant! Généralement insolent, méprisant, il peut aussi se montrer gentil et serviable si vous avez quelque chose qui l'intéresse... Ce qui ne signifie pas qu'il soit méchant, il est juste... comme ça! Sinon ce n'est déjà pas gagner pour qu'il se plie aux volonté de son "maître" alors de là à accepter un ordre d'un illustre inconnu....!

Description Physique (6 lignes min) :

"Je suis la perfection!"

Pour ceux qui ne l'auraient pas compris cette petite phrase représente sa façon de voir les choses, ou plutôt ce dont il de persuade, mais on en reparlera plus tard! Bien évidemment que sa "majesté" n'est pas parfaite, qui donc pourrait se vanter de l'être, à part lui cela s'entend. Donc en toute impartialité il faut lui reconnaitre une allure harmonieuse du genre équilibrée, qui supporterait peut-être d'être un peu étoffée, mais pour un adepte de l'effort minimum c'est déjà un petit miracle! Ce qui attire surtout l'oeil si on ne s'attarde pas sur les détails, c'est sa démarche, silencieuse, fluide, toute en souplesse en fait! En fait il possède toujours une certaine nonchalance, celle de la personne qui estime avoir tout son temps, et que le monde devrait tourner à son rythme. Il serait cependant mal avisé de penser qu'il est lent, Søren peut faire preuve d'une vivacité surprenante à l'occasion, méfiez-vous du félin qui dort! J'en profite pour préciser que l'ensemble de sa gestuelle évite les mouvements inutiles, et dégage une confiance en lui quasi permanente. Tout cela est bien évident valable pour sa forme animale, et c'est encore plus marqué en réalité, car il est encore plus sûr de lui sous cet aspect! Voila pour un aperçut d'ensemble, maintenant il est possible que vous ayez l'occasion de l'observer de plus près, surtout qu'il adore être regardé...

Ce que l'on remarque alors c'est qu'il y a bien peu de place pour le hasard ou le désordre dans son apparence, à moins qu'il ne l'ai souhaité lui même, son apparence fait partie de ses obsessions et cela se voit! Une peau soignée, douce, plutôt claire en absence de soleil, mais elle prend assez facilement une teinte dorée quand elle est exposée au rayonnement de l'astre du jour. Ce dont Søren ne se prive pas étant un fervent adepte de la farniente! Il n'est pas de ceux qui fuient les regards et il est donc facile de contempler son visage même si sa longue chevelure en mange souvent un bout. Une masse soyeuse et disciplinée de mèches blondes, et oui blond comme les blés, cependant la couleur varie aussi en fonction de l'ensoleillement. C'est assez paradoxal vis-à-vis du pelage noir comme de l'encre qu'il arbore en mode animal, mais ça, il n'y est pas pour grand-chose. Quoi qu'il en soit, il est conscient de tenir là un atout certain et il veille à le mettre en valeur...

S'il n'expose pas l'intégralité de son visage, c'est à cause d'une vilaine cicatrice qui orne sa joue droite se prolongeant même au-delà de l'arête de son nez sur la partie gauche, mais elle est plus finie à cet endroit là. Vous comprenez maintenant pourquoi parler de "perfection" est totalement subjectif de sa part? Mais bizarrement et surement en raison de l'assurance qu'il affiche, ce "détail" qui n'est pas minime semble des plus normal. En fait, ça passerait presque pour un effet volontaire, et d'ailleurs selon lui cela fait partie intégrante de son charme. Une manière comme une autre d'accepter un handicap visuel! En faisant abstraction de cette brulure Søren à un visage mutin, presque enfantin, aux courbes douces. Des lèvres pleines qui se plient souvent en un sourire ironique ou en une moue boudeuse, la partie inférieure droite est ornée d'un piercing le plus souvent représentant un symbole de carte à jouer. Assorti au tatouage que l'on peut observer sur sa jour gauche représentant une farandole de symboles identiques. Mais tout cela est loin d'être aussi fascinant que ses yeux, luisants comme des pierres, avec ses pupilles en fentes. Un vrai regard de félin, qui donne toujours l'impression qu'il daigne vous fixer, mais que votre existence est loin d'avoir une importance capitale. Ils sont cependant loin d'être froid, bien qu'il se donne des airs de prince râleur, il n'est pas imperméable à l'humour, ou la gentillesse et en vérité on lit en lui presque comme dans un livre ouvert si on sait décrypter les différentes lueurs qui dansent des ses yeux.

Pour compléter le tableau il serait bon de parler un peu de sa tenue vestimentaire qui somme toute vaut le détour, haute en couleur les mélanges ne lui pose aucun problème. Il n'est pas un total accro à une mode en particulier, ou à la mode en général, non son truc c'est de s'habiller selon son goût à lui, en piquant un peu partout. Un tel mélange pourrait rapidement devenir un cauchemar pour le regard et pourtant il s'en sort toujours, même si bien évidemment cela ne plait pas forcément à tout le monde.

Description Mentale ( 6 lignes min) :

Voilà un domaine qui n’est pas aussi simple à explorer que l’aspect physique, mais on va faire de notre mieux ! La première chose qui saute aux yeux c’est son ego démesuré, car il s’affiche toujours comme cela face au reste du monde. Évidemment les défauts qui vont avec il les a aussi ! Il est donc foncièrement susceptible, mauvais perdant, de mauvaise foi. Le problème c’est qu’il est terriblement fier aussi, et donc il préférerait probablement mourir plutôt que d’admettre avoir ces faiblesses, ce qui donne un effet cocotte minute lorsqu’on le contrarie. C'est-à-dire qu’intérieurement il bout et fusille les gens du regard, mais fera en sorte d’afficher, un sourire, et vous pouvez être certains qu’il ne manquera pas une occasion de renvoyer l’ascenseur à la personne qui aura eu l’audace de lui faire une réflexion. Sa rancune et ses vengeances sont en fait assez puériles, blagues potaches, farces-et-attrapes, rien de bien violent, mais la plupart du temps assez salissant pour la victime ! Parce qu’il ne faut pas perde de vue que Søren et vraiment quelqu’un de bien quand il lui arrive de mettre de coté tous ses défauts.

On pourrait en rester là, mais le petit blond accumule, il faut en effet ajouter qu’il est paresseux, selon lui dormir et ne rien faire sont des activités au même titre que le sport, à ce détail près qu’on ne risque pas de se fouler la cheville en restant allongé ! En bref, il ne faut pas compter sur lui pour faire plus que le strict minimum, et encore rien n’est moins sûr ! En revanche si vous trouver la bonne méthode il n’est pas si difficile que ça d’obtenir quelque chose de lui. En effet monsieur est gourmand, en vérité le terme ventre à patte serait ce qui s’approche le plus de la réalité. Mais même s’il mange de tout il a un faible très prononcé pour tout ce qui est « à grignoter » salé ou sucré, en gros un tas de cochonneries fortement déconseillé pour la santé. Morale de l’histoire, pour que Søren se montre plus coopératif, il suffit de mettre une récompense qui vaille le coup à l’arrivée ! Ce qui ne signifie pas que ce soit la solution miracle, car il peut aussi faire preuve de beaucoup de mauvaise volonté.

Sinon il semble généralement toujours de bonne humeur, du moins quand on n’a pas « provoqué » de réaction contraire chez lui. En effet il est assez enjoué, voire drôle quand il s’y met, il faut bien compenser un peu son horrible caractère. Et s’il n’est pas évident de le supporter, il y a pourtant pas mal à gagner pour ceux qui y arrivent, confiance et fidélité ne sont pas des mots en l’air pour notre daemon ! Il ne les accorde pas à la légère, mais une fois cela fait il n’est plus nécessaire d’user de truc et astuces pour qu’il se montre serviable et attentif. Il sait bien sûr que son état le prédestine à assurer la « protection » d’un être humain, ce qui ne signifie pas pour autant que cette personne a gagné la partie d’avance. Certes il ne pourra pas faire autrement que d’accepter son sort, mais il n’y mettra aucun zèle s’il n’apprécie pas un tant soit peu ce « maître ». Au passage il faut souligner qu’il n’apprécie pas particulièrement ce terme !

Ce qu'il faut comprendre c'est qu'il est incapable de faire dans la demi-mesure, il tombe avec un facilité déconcertante dans l'excès. Ainsi un détails insignifiant peut prendre une ampleur phénoménale. L'expression "le mieux est l'ennemi du bien" s'applique parfaitement dans son cas, car le plus gros problème survient lorsqu'il a finalement décidé d'apprécier quelqu'un. C'est à ce moment là qu'il peut devenir réellement invivable, et tendre vers la sur-protection mêlée à de la possessivité. Et étant donné que ce n'est pas arrivé assez souvent pour qu'on le remette à sa place... Et bien il ne se rend pas vraiment compte des moments où il dépasse les bornes!


Biographie ( 15 lignes min) :

« Les petites filles ne naissent pas dans les roses? »

- Dit maman elle arrive quand ma petite sœur ?

La voix curieuse et impatiente d’un adorable petit garçon à moitié allongé dans son lit qui vient d’écouter l’histoire que sa maman lui a racontée. Cette dernière sourit en l’entendant, elle laisse même glisser un léger rire, depuis qu’elle a expliqué à son fils pourquoi son ventre était aussi rond il pose la question presque tous les jours. Avec une obsession fixe, il veut une petite sœur, d’une voix douce elle lui répète encore une fois ce qu’il refuse d’admettre.


- Je te l’ai déjà dit cent fois Søren rien ne dit que ce sera une petite fille ! Peut-être que tu auras un petit frère !
- Non, moi je suis sûr que ce sera ma petite sœur ! Je ne veux pas de petit frère ! Alors, c’est quand hein maman ?

Elle sourit de nouveau, son fils a quatre ans, il a toujours été comme ça, il sait ce qu’il veut et est un peu capricieux. Elle le sait bien, ils le gâtent un peu trop, mais il est tellement mignon avec ses airs de petit ange. Néanmoins, elle s’inquiète un peu, et si c’est un garçon, comment le prendra-t-il, enfin son mari reste persuadé que ça lui passera. Il doit avoir raison, après tout cela sera peut-être une bonne leçon, on n’a pas toujours tout ce que l’on veut dans la vie !

- Encore un peu de patience c’est une question de jours maintenant ! Par contre, c’est l’heure de dormir pour les petits garçons, surtout que tu vas devoir montrer le bon exemple à ta petite sœur !

- Je ne suis pas un petit garçon, je suis grand ! Et je m’occuperais bien de ma sœur, tu verras !
- Je n’en doute pas mon ange ! Mais il faut dormir maintenant ! Bonne nuit et fais de beaux rêves.
- Bonne nuit maman.

Un tendre baiser sur son front, une caresse dans ses cheveux d’or, comme tous les soirs, elle le borde et après un ultime geste de la main elle éteint la lumière en quittant la chambre du petit Søren. Bien installé dans son petit lit, ses paupières se baissent déjà, l’image d’une petite fille aussi blonde que lui, ressemblant trait pour trait à sa maman, viendra bercer ses songes.

Il aime profondément la femme qui lui a donné la vie, elle est tellement belle, douce, gentille, bien sûr il n’en oublie pas son père, mais comme il ne le voit pas souvent, ils ne sont pas aussi proches. Lene Rasmussen travaillait pour un cabinet d’architecte avant de se marier et d’avoir un enfant, elle a rencontré son époux quand ce dernier était venu avec ses parents qui souhaitaient se faire construire une maison secondaire pour leur retraite. Niels Rasmussen ingénieur dans la gestion de l’énergie renouvelable, amené à travailler un peu partout sur le territoire danois et à l’étranger, cela explique ses absences répétées. C’est aussi pour cette raison que sa femme à accepter de mettre de côté son travail pour s’occuper de leur fils, et du bébé à venir, elle n’est pourtant pas frustrée, la famille ayant toujours à ses yeux compté plus que sa carrière. Et puis elle adore tellement passer du temps avec son petit ange, qui boit des yeux tous ses mouvements, l’observant avec une attention touchante quand elle se fait les ongles. C’est un petit garçon, mais qu’elle importance qu’il préfère suivre sa maman partout plutôt que de jouer avec ce que son père lui ramène toujours, tout le monde n’a pas le goût de la construction dès son plus jeune âge. D'ailleurs, elle ne cesse de répéter à Niels que Søren est trop jeune pour ses jeux là, c’est écrit sur toutes les boîtes ! La réponse est invariablement la même : « Il n’y a pas d’âge pour commencer, le plus tôt sera le mieux, et puis s’il ne s’en sert pas aujourd’hui ça lui viendra surement demain ! ». Les chiens ne font pas des chats et quand son mari à une idée en tête il n’y a pas plus têtu ! Elle le sait parfaitement, mais cela fait partie des raisons pour lesquelles elle a fini à céder à ses demandes répétées, émue par sa persévérance, dans un monde où les gens changent d’avis toutes les cinq minutes !

Elle caresse doucement son ventre, bientôt neuf mois, encore quelques jours, elle espère que tout se passera bien Niels devrait rentrer dans les temps pour assister à la naissance de leur deuxième enfant. Pour Søren aussi il était là, on ne peut pas lui reprocher de manquer les moments importants, mais parfois son absence est pesante pour Lene. Elle adresse un sourire à son reflet dans le miroir de leur chambre, elle se trouve belle, si c’est une fille ce serait bien qu’elle lui ressemble, mais son fils est déjà un portrait d’elle en miniature, alors c’est peut-être égoïste d’avoir ce genre d’envie. Elle secoue la tête, inconsciemment, elle se met à penser comme Søren, mais rien ne dit qu’il s’agira d’une petite fille, elle soupire, enlève sa robe de chambre et va s’allonger dans le lit frais, le sommeil l’envahit rapidement, les journées sont fatigantes avec ce petit être qui grandi en elle.

Quelque jours plus tard Alors que Niels venait à peine de rentrer tout se déclencha très vite, prévoyante, tout était prêt! Quelques heures plus tard épuisées, en sueur, décoiffée, mais le regard brillant d'une joie profonde, Lene mettait au monde un nouvel enfant, une petite fille en pleine santé, pour le plus grand bonheur de son fils et de son époux. Elle s'appellera Mette et prendra dès lors une place toujours grandissante dans la vie de son grand frère!


Dernière édition par Soren Rasmussen le Mer 26 Nov - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   Mer 26 Nov - 11:47

« C’est difficile d’être un héros ! »

- Oui bien sûr je comprends bien ! Je vous garantis que cela ne se reproduira pas, monsieur ! Je suis vraiment consternée !

C’est en ces termes que Lene pris congé, elle n’en revenait toujours pas alors qu’elle refermait derrière elle la porte du bureau du directeur de l’école de Mette. Sur un banc l’attendait ses enfant, une petite fille de 7 ans inquiète mais dont les yeux brillaient d’admiration devant son frère, Søren du haut de ses 11 ans à volé à son secours aujourd’hui ! Mais ce qui semble juste à un enfant ne l’est pas forcément aux yeux de la société. Et se battre avec quelqu’un, même pour défendre une personne faible, ce n’est pas toléré, surtout dans l’enceinte d’une école. Il ne comprend pas pourquoi tout le monde le regarde de travers, mais ce qui l’attriste le plus c’est la déception qu’il a lue dans le regard de sa maman. Alors pour ne pas la revoir, il garde obstinément son visage légèrement tuméfié tourné vers le sol, il saigne un peu de la lèvre, mais cela n’a aucune importance il n’a pas été celui qui a reçu le plus de coups dans l’histoire.

S’il en est arrivé là c’est parce que depuis la naissance de sa sœur il prend beaucoup trop à cœur son rôle de grand frère. Alors quand Mette est rentrée en pleurant de l’école la veille il s’est mis dans tous ses états, regrettant de ne plus être dans la même école qu’elle pour la surveiller. Elle a fini par lui confier qu’un « grand » l’avait embêté à la sortie des classes, qu’il était méchant et s’amuser toujours à bousculer et s’en prendre aux plus petits. En bon justicier qui se respecte Søren fut profondément choqué par cette nouvelle, il fallait que quelqu’un y mette un terme ! Mais que ferais donc son héros préféré, nul doute qu’il irait donner une bonne correction à ce redoutable oppresseur. Et c’est ainsi qu’il attendit à la sortie de l’école pour régler cette affaire comme il en avait décidé ! Les deux gamins furent cependant assez vite séparés et c’est alors que héros en herbe comprit qu’il allait avoir des ennuis.

- Søren ! Tu m’écoutes ? On peut savoir ce qui t’est passé par la tête ? Depuis quand te comportes-tu comme un sauvage ?

Il était énervé, pourquoi personne ne comprend qu’il devait le faire, que c’était pour protéger sa petite sœur et tous les autres enfants. Elle ne lui a jamais parlé sur ce ton dur et cassant, et c’est encore plus douloureux qu’une gifle.

-C’est ma faute maman ! Ce garçon m’a fait pleurer, et…
- Ce n’est pas à toi que j’ai posé la question Mette, et cela n’est pas une excuse valable ! Je ne tolère pas une telle attitude de la part de mes enfants ! Si votre père était là ! Il sera terriblement déçu en apprenant cette histoire !

Søren réprima une grimace, justement « si votre père était là », combien de fois avait-il entendu cette phrase, mais cela ne changeait rien au fait qu’il était encore et toujours ailleurs. Et ça ne lui plaisait pas, parce qu’il ne trouvait pas cela normal, mais il sait aussi que cela ne sert à rien d’en faire la remarque, car Lene prend toujours sa défense.

- Je pensais que c’était bien de défendre Mette et les autres de cette brute. Je suis désolé si je t’ai fait de la peine maman…

- Et bien tu avais tort et tu seras puni pour ton comportement inqualifiable !

Puni ? Ce serait bien la première fois pour le coup c’était à son tour d’avoir les yeux remplis d’incrédulité, il faut dire qu’il n’avait jamais rien fait qui mérite une punition. Le retour dans la voiture maternelle fut silencieux, il se demandait bien quelle sanction sa mère pourrait bien lui imposer. En revanche il fut content de voir que sa petite sœur adorée elle comprenait et approuvait, c’était l’essentiel non ? Ce fut moins sévère que ce qu’il avait pu imaginer, même si devoir rester enfermé dans sa chambre n’était pas amusant, ce n’était pas non plus de la torture. Cela dura quelques jours, le temps qu’il comprenne qu’on ne doit pas user de violence pour résoudre les problèmes. La punition avait été levée le matin même et maintenant il était assis au bord du lit de Mette, elle avait réclamé sa présence avant de dormir, après tout ces derniers jours ils n’avaient pas passé beaucoup de temps ensemble.

- Dit Søren tu sais, moi je sais que tu as fait ça pour moi ! Tu es mon héros !

Voilà qui fit sourire le jeune garçon, c’était un peu exagéré, il le savait bien, mais qui n’aimerait pas entendre ce genre de chose de la part de l’une des personnes qui vous est le plus cher ! Il passa une main dans les fins cheveux blonds de la fillette avec douceur avant de les ébouriffer légèrement.

- Arrête tu va me faire des nœuds ! Protesta-t-elle avec un sourire jusqu’aux oreilles.
- Désolé princesse ! Je suis content de t’avoir aidé, dit il n’a pas recommencé hein ?
- Oh non ! Il s’est fait drôlement corrigé par ses parents depuis il se tient tranquille !
- Alors tant mieux, mais si jamais quelqu’un t’embête à nouveau n’hésite pas ! Tu sais je t’aime très fort et je serais toujours là pour toi !
- Tu promets Søren ? Tu seras mon héros rien qu’à moi alors ! Je t’aime aussi !
- Les enfants, il faut aller au lit maintenant il faut se lever tôt demain !

Un « Oui maman » bien synchro s’éleva de la chambre et répétant un scénario bien rodé Søren embrassa sa petite sœur sur le front avant de se lever de faire un signe de la main, et d’éteindre la lumière. Puis il regagna sa propre chambre, pour s’endormir, en se promettant de tenir sa parole. Promesses d’enfant, peut-être, mais pour eux ce n’était pas des mots en l’air, et ce qui n’a l’air de rien prendra bien vite de l’ampleur.



« Parce que le temps et la distance ne sont pas faciles à gérer. »

Les enfants sont couchés, ce soir ils ont veillé un peu plus tard, et pour cause leur père vient de rentrer d’une absence assez longue, alors autant leur laisser profiter un peu de sa présence. Lene soupira en accrochant le torchon humide au mur, elle avait terminé de ranger la cuisine et allait enfin pouvoir profiter de son mari, après de longs mois d’absence. Contournant le canapé elle le regarde il s’est assoupi, normal le voyage a été long, le temps semble le marquer plus vite qu’elle, surement à cause de son rythme de vie décousu. Depuis quelque temps, presque un an en fait, elle trouve qu’il a changé, il a l’air presque tout le temps inquiet et préoccupé. Il a dû sentir qu’elle l’observait, il ouvre un œil, sourit en remarquant sa femme, et s’étire.

- Et bien tu préfères me regarder ou me rejoindre ?
- Je ne voulais pas te réveiller !
- J’aurais le temps de dormir plus tard !

Il était comme d’habitude, elle devait se faire des idées, pourquoi avait-elle cette désagréable sensation que quelque chose ne tournait pas rond. Son sourire, son regard, sa voix, étaient toujours les même alors pourquoi ? Cela la travaillait souvent, mais elle préférait faire taire ce qu’elle identifiait comme une angoisse ridicule, mais parfois cette sensation s’infiltrait en elle sans être invitée et s’imposait, provoquant un mal-être soudain et irraisonné. Et récemment c’était de plus en plus souvent, à tel point que Søren s’en est inquiété à plusieurs reprises. Et là alors qu’elle devrait être heureuse, et se blottir avec béatitude dans les bras de Niels, encore une fois elle sent ses entrailles se nouer. Il la regarde, et son sourire se fait plus hésitant, il doit se douter que quelque chose ne va pas, il délaissa le canapé pour tenir debout, avec un air inquiet.

- Qu'est-ce qui ne va pas Lene chérie ?
- Rien, je t’assure, je suis contente que tu sois de retour pour un plus long séjour cette fois ! Tu manques beaucoup aux enfants, Søren a assez mal vécut ton absence pour son anniversaire la semaine dernière !
- Lene ? Je ne pense pas que ce soit vraiment cela qui te perturbe !

Avait-elle vraiment pensé pouvoir donner le change, elle était ennuyée, elle ne voulait pas lui rajouté une raison de se faire du souci. Mais d’un autre côté une fois débarrassé de ce poids qui était surement sans fondement, elle se sentirait mieux.

- C’est juste que… tu as changé Niels, je ne sais pas ! Je ne te reconnais plus tellement depuis quelque temps !
- Si quelqu’un a changé ici c’est toi !

Cette réflexion lui fit l’effet d’une claque, aussi nette et tranchante, le plus douloureux étant surement le ton détaché employé par son mari . A croire que cela lui égal, quand bien même cela serait vrai, et elle trouva tout ceci parfaitement injuste et déplacé, et c’est à ce moment la que quelque chose dû voler en éclat, et libérer des démons dont elle ignorait la présence jusqu’alors. Elle était pourtant certaine d’être heureuse et de ne rien regretter, et cependant elle éprouva sur le moment une frustration intense et une profonde colère. Mais il reprit la parole, toujours sur ce ton plat comme une personne indifférente qui ferait une constatation.

- Tu es distante je trouve !
- Pardon ? Moi distante ? Tu plaisantes, j’espère ! Qui est-ce qui s’absente de plus en plus en longtemps, pendant que je m’occupe de tout ici ? Tu crois peut-être que ça me convient comme mode vie ? Tu penses que je n’ai que ça à faire ? T’attendre en permanence ?
- Peut-être que je rentre moins souvent parce que je n’en ai plus envie !

Il faisait preuve d’une désinvolture horripilante, allant jusqu’à haussant simplement les épaules, et ignorant délibérément tout ce qu’elle avait bien pût dire avec sa voix vibrante de colère. Désormais elle se sentait atterrée douchée par ces quelques mots.

- Et c’est tout ce que ça te fait ?
- Pourquoi devrais-je me lamenter ? Après tout, cela fait un moment non ? Ce n’est pas vraiment une surprise, reconnais-le ! Ce sont des choses qui arrivent, je me suis lassé voilà tout, et toi aussi de ton coté !
- Que comptes-tu faire alors ?
- Je n’ai pas l’intention de continuer à faire semblant si c’est ce que tu veux savoir. D’autant plus que j’ai rencontré quelqu’un…

La discussion se poursuivit, Lene mettait maintenant un mot sur ce qui la taraudait, mais elle refuserait de l’admettre, et dans son esprit le seul responsable du déclin de leur couple. La chose qu’ils ignoraient c’est qu’une petite fille de onze ans jouait les espionnes et ne perdait pas une miette de la scène. Elle ressentit immédiatement la tristesse profonde de sa mère, car elle la connaissait bien, en revanche elle fut elle aussi choquée par le ton de son père, qui manifestement les avait bien vite oubliés et remplacés. C’est du moins ce que son esprit adolescent a retenu, alors comme ça « il » en avait marre, et c’était une raison suffisante pour rendre leur maman aussi triste ! Bien sûr si elle avait connu son père, elle aurait connu son père un peu plus elle aurait su qu’il n’était pas aussi détaché qu’il en avait l’air, mais l’absence avait condamné Niels dans l’esprit de sa fille !






Avez vous vraiment lu notre Règlement ?:

Autres Détails :


~* Vous Même *~



Nom (facultatif) :huhuhu

Prénom (facultatif) :m'en rappelle plus ^^

Comment avez vous connu le Forum ? :keimoo forever XD

Serez vous présent ? : vi si je m'amuse ^^!

Aimez-vous le graphisme du forum ? (ça répond à la question non??)


Dernière édition par Soren Rasmussen le Ven 28 Nov - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   Mer 26 Nov - 11:50

au cas où!!!

ps: désolé pour le triple post mais je ne sais pas encore précisément combien de partie l'histoire contiendra ^^!

je vais essayer de la finir dans les plus brefs délais (ce soir, demain à voir). Il se peut que certains détails du caractère soient donc modifiés.

(et oui je sais le début est volontairement gnan gnan XD)
Revenir en haut Aller en bas
Milo Givenchy
.
.
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 28/10/2008

Feuille de personnage
Relations / Autres:

MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   Mer 26 Nov - 18:43

Rââh GOOD ! ! = D

Bon début de fiche et beau vava ^^

J'te souhaite bon courage pour la suite de ton histoire ( oublie pas que tu dois mourir pour devenir Daemon après hein, je le rappelle on sait jamais xD)

Bref * *


PS : Le petit mot du règlement à trouver encore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://only-sadness.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   Jeu 27 Nov - 21:04

bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   Ven 28 Nov - 4:29

Bienvenue
^^
Bon courage pour la suite =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   Sam 29 Nov - 3:08

Bienvenue et bonne continuation pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   Sam 29 Nov - 13:32

Un joli commencement de fiche, et un superbe vavat' =D Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   Dim 30 Nov - 23:05

Jolie présentation, Bienvenue mon mignon ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   Mer 3 Déc - 1:37

Merci à tout le monde pour l'accueil (et pour le vava) !

j'en profite pour dire que je croule sous une avalanche de boulot en ce moment donc je met plus de temps que prévu pour finir ma fiche. Je n'ai pas déserté! (du moins pas volontairement ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soren Rasmussen [à finir!]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soren Rasmussen [à finir!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD
» Rendez-vous d'un soir [Pv Soren] [TERMINE]
» Finir le jeu
» Brevet où comment finir en beauté l'année scolaire...
» Barthélemy Soren

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Only Sadness :: Rejoins-nous :: Daemon(s) :: Daemon Garçon-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit