La tristesse et le cauchemard vous consumes...ainsi votre Daemon vous protègera..Hentai/Yuri/Yaoi NC-16ans

Partagez | 
 

 Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Dim 23 Nov - 2:07

Emi, s'extirpa de son lit, rapidement elle regarda sa montre à son poignet droit, il était 8;30 du matin. Planification du jour, un bon moment de détente au beau milieu d'un parc bien verdoyant. Rien qu'en y pensant, la jeune fille sourit. Elle imaginait déjà le bruissement des feuilles, le vent, le ciel et les oiseaux qui chanteraient. Elle s'habilla de son vêtement habituel, sa chemise rouge, sa veste blanche à boutonnière, sa cravate noire, son ruban dans les cheveux et d'un jeans bleu foncé sans oublié des baskets noires. Elle sortit de sa chambre sur la pointe des pieds, en ammenant avec elle, son trouseau de clés qu'elle inséra dans une poche de son jeans. Elle déambula dans les corridors déserts, descendit les escaliers pour arriver dans le hall d'entrée. Elle poussa la porte et sortit dehors. Le ciel était bleu azur avec des nuages blancs et un soleil éblouissant. Une envie fou de courrir lui prit soudainement, bien qu'étant pas très sportive. Emi se plaça comme dans une course d'athléthisme. *un, deux, trois, partez !* La jeune fille s'élança comme une flèche. La vitesse de sa course faisait revoler ses cheveux, son habillement. Ses yeux brillaient de joie que presque aucune personne n'avait encore jamais vu chez-elle. Il lui semblait qu'à chacun de ses pas, elle vola plus loin, qu'elle était qu'un avec ce qui l'entourait... Mais au bout d'un moment, elle s'éssoufla et du arrêter pour reprendre son souffle. Les joues rougit par l'épuisement, le regard heureux, la jeune fille avala difficilement sa salive et son coeur battait à tout rompre. Quelques minutes se passèrent avant que la jeune étudiante reprendre son chemin, d'un pas plus tranquille, sourire aux lèvres.

Près de 45 minutes plus tard, l'adolescente arriva dans un parc. Le gazon était d'une verdure verdoyante, des oiseaux piaillaient ou volaient dans le ciel. Des sentiers sinueux, des bancs de parc et des arbres aux feuilles de couleur verdâtre claire s'étandaient devant ses yeux. Emi emprunta un chemin qui la conduisit à une fontaine argenté, duquel de l'eau bleu presque transparente s'écoulait dans un ruissement continu et rapproché. L'italienne s'approcha du monument et tendit ses mains pales les paumes dirigées dans la direction du ciel sous le fluide bleuâtre. L'eau formait dans le creux de ses mains, un petit ruisseau qui débordait. Elle resta là à contempler ceci pendant quelques minutes. Puis Emi enleva ses mains mouillées qu'elle essuya sur son jeans avant de marcher encore et encore plus loin en observant la nature d'un air absent.


Dernière édition par Emi Leblanc le Ven 9 Jan - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Dim 23 Nov - 2:42

Aussi surprenant qu’il pouvait l’être, Émilie se leva à sept heures du matin! Elle avait presque passé une nuit blanche en allant se coucher dans son lit douillet uniquement à deux heures du matin hier soir, elle était sortie s’amuser un peu avec une amie de longue date qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps, la soirée avait passé bien trop vite et la demoiselle avait été victime de quelques avances mais elle les avait toutes refusées rapidement. Lorsqu’elle était arrivée dans sa chambre elle s’était littéralement écroulée sur le lit, le matin elle avait si bien dormie qu’aucune fatigue n’émanait d’elle. Elle n’avait pas de cours aujourd’hui alors elle décida d’aller s’amuser un peu, tous les gens qu’elle connaissait devaient probablement dormir alors… Émilie enfila une paire de pantalons noir avec un T-Shirt vert pomme ainsi qu’une veste en jeans. La jeune fille attrapa ses rollers et son casque de protection avant de sortir du dortoir, sur le seuil de la porte d’entrée elle enfila rapidement ses rollers bleus avant de rouler avec joie sur le béton de la piste prévu à ceux qui utilisaient des vélos ou dans ce cas, des rollers. La jeune femme longea quelques rues peu fréquentés pour éviter les accidents de la route qui étaient si courants ces temps-ci, malheureusement.

Àprès quelques instants à traîner, la Canadienne passa devant le par cet décida d’y aller en s’engageant sur l’autre route avec ses rollers, la piste venait juste d’être nettoyée donc le risque de trébucher bêtement sur une pierre dans le milieu du chemin était moindre. Il y avait quelques personnes dans le parc –surtout des couples- que l’étudiante regardait curieusement au passage. Ses cheveux courts flottaient au vent sous son casque noir à rayures rouge vif, après un moment tout en roulant la demoiselle regarda sa montre de sport; déjà neuf heures quinze?! Eh bien, elle n’avait pas vu le temps passer alors… Après avoir tourné au coin circulaire de la piste, Émilie regarda un oiseau qui mangeait des graines laissées probablement par des passants, il était si mignon! Alors qu’elle revenait à regarder devant elle, la demoiselle s’aperçut qu’elle était sur le point de rentrer dans quelqu’un!

- Attention!

D’
un coup l’étudiante freina violemment avec ses rollers et manqua perdre pied alors que la blonde qu’elle avait failli frapper s’était retournée.

- Ouf, juste à temps…

O
n avait eu de la chance. Émilie s’était arrêtée non-loin de la fille, une chance qu’elle maîtrisait bien ses rollers, vive le club de Roller & Motocross!

- Désolé, je ne regardais pas où est-ce que j’allais, tu vas bien?

L
a jeune femme avait souri un peu et se frottait la nuque, signe d’embarras, elle avait tout de même été un peu imprudente ce coup-là, elle n’avait pas eu de chance que la seule fois où elle portait son attention sur autre chose que la route était le moment où quelqu’un marchait devant elle. Les mignons petits oiseaux étaient dangereux ici…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Dim 23 Nov - 3:37

Emi était toujours dans ses pensées et marchait toujours. Mais elle n'avait pas remarqué qu'elle était dans une allée réservé au cyclisme et roller blade. Lorsque soudain un puissant cri la fit sortir de ses rêveries.

-Attention.

La jeune fille eut juste le temps de lever les yeux qu'elle vit une autre fille en roller éviter de justesse une confrontation qui aurait pu mal finir. Emi s'est retourné vers cette personne qui était pas très éloigné d'elle. Celle-ci lui demanda alors;

- Désolé, je ne regardais pas où est-ce que j’allais, tu vas bien?

Emi remarqua que la jeune femme devant elle se frottait la nuque. Était-t-elle nerveuse du à ce qui aurait pu se produire quelques instants plus tôt, si elle ne l'avait pas évité in extremis ? En tout cas c'était pas de ses oignons. Elle sourit gentilment et déclara d'une voix appaisante et calme malgré un petit accent italien;

-Je vais bien, ne t'en fais pas je crois aussi que c'est de ma faute, j'avais la tête ailleurs.

Et puis la jeune étudiante étudia la tenue vestimataire de la demoiselle ainsi que celle-ci cramper sur ses patins à roulettes bleu. Jolie et tout bonnement naturelle, comme il en était rare d'en trouver, ici. Était-t-elle étudiante, elle aussi ? Emi se passa une main dans sa chevelure châtaine-blonde. Et puis l'adolescente demanda avec la même douceur dans la voix;

- Est-ce que vous allez bien vous aussi ?

Emi resta planté devant l'inconnue, un sourire à peine esquissé éclairait son visage et ses mains étaient dans les poches de son jeans, une de celle-ci s'amusait à jouer avec ses clés silencieusement. Une légère brise s'était levée entre-temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Dim 23 Nov - 5:58

Par chance la jeune fille ne lui en voulait pas, elle semblait bien sympathique mais elle dégageait un air un peu trop naïf au goût de la jeune femme pour une raison qu’elle n’arrivait pas à expliquer. Alors qu’elle époussetait son pantalon de sport qui avait reçu un peu de poussière après qu’elle ait brutalement freinée, la jeune fille lui demanda si elle allait bien, Émilie sourit chaleureusement, la blonde semblait inquiète et la demoiselle ne voulait pas qu’elle s’en veuille non plus.

- Je vais bien aussi, merci, ne t’inquiète pas. Je ne crois que ce soit de ta faute non plus, les accidents, ça arrive tous les jours, tu sais.

É
milie était de bonne humeur aujourd’hui donc l’idée que quelqu’un se sente coupable à cause d’elle ne l’enchantait guère. Soudain on entendit la chanson Comatose de Skillet par la poche du pantalon noir de l’étudiante aux cheveux marrons, c’était son portable.

- Heu… excuse-moi un instant… oui?

D
urant quelques instants, la jeune femme parla au téléphone tout en essayant d’accélérer les choses vu qu’il y avait une personne devant elle. C’était tout simplement la fille avec qui elle avait sorti entre amies hier au bar, elle lui raconta qu’elle avait eu une aventure d’un soir –Émilie était partie avant elle- et qu’elle se demandait quoi faire. C’était un peu compliqué pour la demoiselle qui ne savait pas trop quoi dire.

- Je vais réfléchir à tout ça, je te rappelle.

E
lle ferma son portable gris argenté d’un coup sec avant de retourner à la jeune fille devant elle qui était restée dans la même position, cette fille était bien tranquille.

- Désolé, donc je disais que tu n’as pas à t’excuser… Dis, tu viens du Pensionnat de Sadnesse? Tu m’as l’air bien jeune, donc…

É
milie pouvait très bien passer comme une jeune femme adulte qui avait passé ses études –justement elle était sur le point de les finir, plus que quelques années- alors que la blonde devant elle semblait en apparence être une jeune adolescente. De plus elle avait un drôle de petit accent à peine perceptible, Émilie en avait un aussi bien sûr puisque parler espagnol alors qu’elle parlait couramment français ou anglais avec ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Dim 23 Nov - 19:24

La jeune fille devant Emi, lui dit qu'elle allait bien et que l'italienne ne devais pas s'inquièter pour cela. L'étudiante secoua sa tête d'un mouvement à peine perceptible, passa encore une main dans ses cheveux tandis qu'une musique résonnait d'un style rythmé et un peu rock. Emi ne connaisait pas vraiment la musique elle ne pouvait que savoir de quel genre c'était selon son écoute. La demoiselle lui demanda d'attendre un instant pendant qu'elle parlait sur son portable. Pendant ce temps, la petite aux cheveux de couleur châtaine-blonde avait reprit la même posture que tout à l'heure. La conversation téléphonique fini quelques minutes après. L'adolescente aux rollers blades après avoir refermé son portable argenté, reprenait la discussion;

- Désolé, donc je disais que tu n’as pas à t’excuser… Dis, tu viens du Pensionnat de Sadnesse? Tu m’as l’air bien jeune, donc…

La jeune étudiante réfléchit, un peu à cette question et déclara d'un ton affirmatif;

- Oui, je viens du Pensionnat de Sadness. Pour ce qui est de mon âge, beaucoup de personne disent que je suis pas vieille...


Emi fit quelques pas pour se dégoudir les jambes avant d'enchaîner;

- J'ai 17 ans. Et vous vous venez du Pensionat vous aussi ?

La jeune étudiante bougea toujours en faisant des petits pas à gauche et à droite (c'est pas une danse... c'est des échauffements parce qu'elle veut pas rester debout sans rien faire) sans toutefois lâcher des yeux son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Lun 24 Nov - 0:27

En effet la jeune fille paraissait bien plus jeune que son âge. Émilie lui aurait donné au moins quinze ans –maximum seize- alors qu’elle était âgé de dix-sept, soit un an de moins que la demoiselle en rollers. Juste après, la blonde demanda à Émilie si elle venait du Pensionnat de Sadnesse également. La jeune femme n’aimait pas trop parler d’elle-même mais bon…

- Oui, je viens également du Pensionnat, l’année prochaine je serai en terminale.

L
a demoiselle roula un peu d’avant en arrière, se tenir debout avec des rollers un long moment n’était pas très relaxant vu que ce n’était pas la totalité du pied qui était retenu par les roulettes, il fallait donc un bon équilibre. La jeune fille devant elle ne disait rien et ne faisait rien, il n’était donc pas facile de faire plus amplement connaissance et Émilie se disait qu’elle ne pouvait quand même toujours poser des questions incessantes. D’un coup de patin l’étudiante commença à avancer un peu, tout doucement.

- Tu veux venir te promener avec moi?

U
n peu trop pressée, la jeune femme n’attendit pas sa réponse et commença à avancer à une vitesse raisonnable car si l’adolescente la suivait elle était tout de même à pied donc il ne fallait pas avancer trop vite. Malgré tout Émilie avait toujours un rythme rapide dans la majorité des choses qu’elle faisait, autant en écrivant sur une feuille de papier qu’en marchant simplement à pied pour se rendre au centre commercial. On lui avait assez souvent reproché puisque les personnes qui l’accompagnaient dans ses sorties avaient, pour la majorité, un rythme très lent puisqu’ils étaient très bavards. Émilie, elle, parlait tout de même à bonne dose mais on ne pouvait pas la considérer comme un moulin à parole surtout qu’elle pouvait très bien se tenir tranquille et ne rien dire lorsqu’elle était occupée ou tout simplement d’humeur à être en paix.

Tout en roulant sur le chemin, Émilie se perdait à nouveau dans ses pensées, elle pensait surtout à Adam, elle avait comme un… pressentiment. C’était une sensation assez étrange en fait mais elle ne s’éternisa pas là-dessus, c’était le moment présent qui comptait.

[Désolé c'est court ><"]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Lun 24 Nov - 1:24

[C'est correct moi aussi je crois que je vais faire court]

Emi attendit un peu et puis son interlocutrice lui affirmait qu'elle aussi était dans la même institution que la jeune italienne, en phrase finale d'ici l'année suivante. * Ah, c'est bien ça *

La demoiselle s'avança doucement vers elle et lui demanda;

-Tu veux venir te promener avec moi ?

Sans attendre la réponse d'Emi, la jeune étudiante fila en se retourna à une vitesse raisonnable sur la piste. Fallait la suivre maintenant ? Bon c'est parti.
L'étudiante la suivit en accélérant la cadence de son pas pour être à la même hauteur que l'étudiante aux yeux couleur marrons. Emi observa du coin de l'oeil la jeune femme à côté d'elle. L'étudiante sembla être perdu dans ses pensées, mais revient sur terre assez rapidement. Un silence continu s'était glissé entre elles. Comment commencer une conversation de bon pied ? Emi se questionna sur cela, lorsque soudainement elle se rappela qu'elles n'avaient pas encore fait de présentation. *Autant commencer sur des banalités, non ?* Elle souria timidement en demanda comme si elle parlait pour elle même;

- Au fait, je crois pas que nous nous soyons présentées ?

Toujours en marchant à côté de la jeune fille, celle-ci se présenta;

-Je m'apelles Emi Leblanc, j'ai 17 ans et vous ? Mais si cela vous tentes pas de dévoiler votre identitée. Choisisez un surnom et je vous appellerais comme cela.


L'étudiante continua de marcher à côté de la jeune fille en roller en attendant une éventuelle réponse ou un refus de sa part, après tout Emi était peut-être jugé elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Mer 26 Nov - 0:17

Effectivement l’adolescente avait bel et bien suivi Émilie, elle avait toujours son air tranquille sur la figure, d’un côté c’était plutôt mignon mais malheureusement cela n’aidait pas le fait qu’elle ait l’air plus jeune que les dix-sept ans qu’elle portait. Après un instant de silence, Émilie entendit la voix de sa nouvelle connaissance :

- Au fait, je crois pas que nous nous soyons présentées ?

La jeune femme n’avait pas voulu immédiatement commencer par lui demander son nom, en fait elle pensait que sa rencontre avec l’autre étudiante allait être courte mais cela avait été tout autrement, maintenant les deux filles faisaient connaissance en se baladant de le parc de la ville de Sadnesse. Pour être polie, la jeune blonde commença par se présenter :

- Je m'apelles Emi Leblanc, j'ai 17 ans et vous ? Mais si cela vous tentes pas de dévoiler votre identitée. Choisisez un surnom et je vous appellerais comme cela.
Elle avait tout de même étrangement choisi ses mots “dévoiler votre identité”, on aurait presque cru qu’elle parlait à une agente du FBI. Mais n’allons pas trop dans la fiction, il ne fallait pas s’emballer sinon ça allait devenir totalement ridicule. Bref, Émilie se demandait si elle devait dire son surnom à Emi puisque ce dernier était plus ou moins particulier, il sonnait étrangement.

- Je m’appelle Émilie Deschamps. Mes proches me surnomment Milie mais vraiment, tu n’es pas obligée de m’appeler comme ça.

E
t voilà, c’était fait. De toute façon Émilie ne pouvait pas lire dans l’esprit de sa nouvelle connaissance mais on l’avait souvent taquinée sur la prononciation de « Milie », on n’entendait pas ça tous les jours, tout de même! La demoiselle accéléra légèrement le rythme tout en gardant une vitesse acceptable pour qu’Emi ne s’essouffle pas pour la suivre, avancer trop lentement ne plaisait pas à la châtaigne, c’est tout. Le temps était toujours magnifique et la légère brise qu’il y avait rafraîchissait l’air. Émilie regarda sa montre; il n’y avait qu’une dizaine de minutes d’écouler, elle pouvait encore profiter du parc avant d’aller ailleurs. De plus il n’y avait pas beaucoup de monde présentement et l’ambiance plus ou moins sereine lui plaisait beaucoup. Après s'être présentée, l'étudiante enchaîna:

- Est-ce que tu viens d'ici? C'est drôle mais j'ai l'impression que tu as un accent. Moi aussi en fait j'en ai un mais c'est parce que d'un côté de ma famille il y a des français par alliance donc à force de parler avec eux...

[Au fait par curiosité, de quel manga vient ton avatar?]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Mer 26 Nov - 2:20

[P-s; Mon avatar est un dessin ]

Après sa présentation, Emi dut attendre quelques minutes tandis qu'elles marchaient pour que l'étudiante à côté d'elle se présenta;

- Je m’appelle Émilie Deschamps. Mes proches me surnomment Milie mais vraiment, tu n’es pas obligée de m’appeler comme ça.

* C'est joli comme nom, Émilie, Milie ? C'est original comme surnom *

Emi souria en pensant à cela. Elle jeta un coup d'oeil aux alentours tandis qu'Émilie s'avança un peu plus vite mais en gardant résonnablement une bonne distance entre elles pour que l'italienne puisse la suivre sans trop courir après. Emi la suivit et était perdue dans la contemplation du parc qui les entouraient. Mais peut de temps après qu'Émilie s'était présenté, elle la questionna;


-Est-ce que tu viens d'ici? C'est drôle mais j'ai l'impression que tu as un accent. Moi aussi en fait j'en ai un mais c'est parce que d'un côté de ma famille il y a des français par alliance donc à force de parler avec eux...


Les yeux d'Emi s'embrouillèrent un peu... mais elle allait devoir surmonter cela lorsqu'on fait connaissance avec autrui. Elle se frotta les yeux avec un signe discret avec ses mains et répondit malgré elle avec un ton un peu peiné;

- Non, je ne viens pas d'ici. J'ai bien un accent car je suis née à Venise et j'y ai grandit jusqu'à ce qu' il y a trois ans où j'ai du venir finir mes études ici à Sadness.

Emi se reprocha intérieurement d'avoir menti sur ce côté-là. Son père lui manquait énormément... il aurait mérité de vivre. Mais après tout tôt ou tard elle lui dirait la vérité si elles se revoyaient au Pensionat et qu'elles deviennent amies par la suite. Emi décida de continuer la discussion en parlant de... un blanc lui vient en tête. *Pourquoi maintenant ?* Elle se reprit quelques instants plus tard;

- Vous aviez dit que vous serez en terminale la session prochaine, vous étudiez pour faire quoi ?

La jeune fille suivit toujours l'étudiante dans leur promenade, elle regarda sa montre. Il était environ 9 heures et 25 minutes. Elle se reconcentra devant elle et continua de marcher en compagnie d'Émilie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Ven 28 Nov - 5:07

Alors elle était italienne. C’était la première fois qu’Émilie en côtoyait une mais les origines de quelqu’un importait peu, c’était juste qu’elle voulait bien savoir à qui elle parlait. Après avoir répondu, Emi sembla quelqu’un peu absente et l’étudiante ne s’aperçut pas de son malaise, elle n’était pas très douée pour percevoir ce que ressentait les gens, malheureusement. Après quelques instants de silence que la jeune femme ne vit pas s’écouler puisqu’elle s’amusait sur ses rollers, une autre question banale vint, la demoiselle de dix-sept ans venait de demander à Émilie dans quel domaine étudiait-elle à l’Université. La Canadienne sourit poliment avant de répondre.

- J’étudies dans le domaine informatique, plus précisément dans animation 2D et 3D, c’est un domaine qui a commencé à m’intéresser vers la fin de mon primaire et voilà où j’en suis, j’étudie dans quelque chose que j’aime.

L’
étudiante aux yeux de chat remarqua une imperfection sur la piste, elle était un peu craquelée vers le milieu et cet obstacle était sur sa route. Elle ne put s’empêcher de sauter habilement par-dessus, rouler c’était bien mais sauter était encore mieux, par contre il ne fallait pas s’emballer, on était dans un parc après tout et non dans un espace aménagé pour le skate ou autre sport qui consistait à faire des acrobaties… Puis Émilie continua la conversation.

- Et toi Emi, dans quel domaine étudies-tu?

C’
était tout naturel de retourner les questions que quelqu’un vous posait, tout de même. De plus c’était l’une des meilleures façons de pouvoir faire connaissance avec quelqu’un et la jeune Deschamps le savait bien vu le nombre de personnes avec qui elle pouvait avoir une discussion en une journée, l’étudiante était bien sociale comme jeune femme! Dès qu’elle fut certifiée majeure, ses sorties entre amis avaient dupliquées, rendant sa vie sociale bien plus passionnante qu’elle ne l’était avant, elle était devenue beaucoup moins ennuyante. Mais maintenant qu’elle faisait ses études ici elle ne revoyait presque plus ses anciens amis en masse, elle s’était bien liée d’amitié facilement avec deux ou trois personnes mais rien de superbement proche malgré tout. Émilie comptait bien se faire de bons amis ici et peut-être même trouver l’amour, pourquoi pas? Son ami d’enfance Adam était toujours dans son esprit constamment, il lui manquait. En fait c’était lui-même qui l’avait appelé « Milie » pour la première fois en y réfléchissant. C’était pendant les vacances d’été et les deux amis faisaient du roller, comme présentement; Émilie se promenait près de quelqu’un en rollers et ils discutaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Sam 29 Nov - 4:51

Toujours l'air tranquille, Emi commença à faire loucher son regard sur le chemin de la piste. Pour une simple raison, elle commençait à en avoir marre de regarder la verdure, mais une piste aussi c'est ennuyant. Mais lorsque la voix d' Émilie résonna à ses oreilles, Emi releva la tête dans sa direction au moins la jeune fille n'avait pas remarqué ce qu'elle avait eu un petit malaise un peu plus tôt. La fille aux cheveux marrons et court lui dit;

- J’étudies dans le domaine informatique, plus précisément dans animation 2D et 3D, c’est un domaine qui a commencé à m’intéresser vers la fin de mon primaire et voilà où j’en suis, j’étudie dans quelque chose que j’aime

* C'est nice en effet *

Quelques minutes plus tard, Émilie sauta par-dessus un petit bout du chemin qui était fissuré et retomba sur ses pieds avant de continuer la conversation ;

- Et toi Emi, dans quel domaine étudies-tu?

L'italienne marcha sur le sol abîmé et continua sa route. Elle laissa délibérément un silence planer après la question tandis qu'elle réflichissais à quoi répondre. Une idée lui traversa son esprit. Elle répondit d'une voix amusé;

- Je veux être comme Audrey Hepburn... non c'est une blague

Emi émit un petit rire avant de continuer;

- J'étudies dans le domaine des arts, plus précisément pour être professeur de peinture. Cela m'a passioné depuis plusieurs années et je voudrais faire découvrir aux autres ma passion. Au fait, bonne chance pour vos études, Émilie.

Emi poussa un petit soupir, un soupir un peu désespéré. Elle avait encore menti sur ce coup faudra qu'elle arrête. Ça pourrait tourné très mal, ses menteries... L'italienne se passa une main dans sa longue chevelure. Elle promena ses yeux dans la nature autour d'elle. Puis, son regard bleu s'arrêta sur le ciel dégagé au dessus d'elles.

L'étudiante murmura presque innaudiblement pour elle-même;

- Père.

Emi arrêta sa marche et resta planté au beau milieu du parc le cou tendu vers l'immense voile bleu pale. Son père était surement là-haut en train de l'observer sur des nuages blancs comme la neige. Elle ne bougea plus, pensant à lui... mais aussi à la jeune femme qui bavardait avec elle dans ce parc. Était-ce lui qui avait mit cette étudiante sur son chemin ? La jeune fille fit non de la tête les morts ne peuvent pas communiquer avec les vivants, Emi reporta son attention sur Émilie qui s'éloignait au loin, avait-t-elle remarqué qu'elle ne la suivait plus depuis quelques minutes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Lun 1 Déc - 7:11

Un ange passa entre la question d’Émilie et la réponse d’Emi... un silence un peu lourd qui portait une certaine mélancolie dans l’air que l’étudiante ne comprenait pas. Cette ambiance étrangère disparut dès que la jeune fille fit une blague en disant qu’elle voudrait devenir comme Audrey Hepburn, ce qui fit bien rire la demoiselle, sa blague était vraiment bien placée dans la conversation. Par contre le domaine dans lequel l’italienne étudiait était tout à fait sérieux. Ensuite Emi souhaita bonne chance à Émilie, sur son avenir en fait.

- Ah, heu… merci. À toi aussi.

L
es arts… Adam aimait beaucoup les arts, c’était un point commun qu’ils avaient.

*Mon Dieu, ça devient presque une obsession, ressaisis-toi, Milie!*

A
près un combat intérieur plus que troublant, l’étudiante voulut regarder sa nouvelle connaissance pour s’apercevoir qu’elle n’était plus à ses côtés. D’un coup la Canadienne freina d’un coup sec et fit demi-tour, la blonde ne se trouvant qu’à quelques mètres plus loin. Elle regardait le ciel d’un air perdu et triste, Émilie se demandait bien pourquoi. Le ciel… il représentait à la fois le monde, l’inconnu, la distance mais aussi… le paradis, serait-ce pour cela qu’Emi regardait le ciel, à cause d’une personne décédée? La plupart des gens regardent le sol puisqu’on enterre les morts dans le sol ou alors ils veulent cacher leur tristesse en baissant la tête mais il pouvait toujours y avoir des exceptions bien entendu. Lorsque Émilie freina à nouveau –cette fois-ci près d’Emi-, elle vit que cette dernière avait reporté son attention sur elle depuis un petit bout de temps. En regardant son « amie » (si elle pouvait la considérer comme ça vu qu’elle s’entendait bien avec elle), la jeune femme

- Hey, qu’est-ce que tu fais? Tu as l’air… perdue. Quelque chose ne va pas?

C
ar oui, Emi avait un air perdu. Depuis le début en fait elle avait un petit air à la fois sympathique, doux et mélancolique. Le Yin et le Yang en fait et Émilie avait été intriguée par cela c’est un peu pour ça qu’elle avait quelque peu rallongé leur discussion car d’habitude la demoiselle ne prenait pas attention à connaître les étrangers qu’elle voyait. Mais on aurait dit qu’elle était presque destinée à rencontrer ne serait que parler à Emi, avait-elle besoin d’une oreille prête à l’écouter? Émilie avait très souvent été la confidente de bon nombre de gens et jamais elle n’avait répété quoi que ce soit. En même temps elle s’était même trouvée supérieure de connaître des choses que d’autres ne savait pas mais l’essentiel était qu’elle était compréhensive avec les autres. Peut-être que ce n’était tout simplement pas ça, mais pour la Canadienne le hasard n’existait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Mer 3 Déc - 2:57

[escuse-moi si c'est court >.<]

Emi avait observer Émilie qui au loin avait réalisé sa disparition, s'était retourné d'un coup sec sur ses patins. Elle avait refait le chemin et s’avait arrêter à quelques mini mètres de la jeune italienne. Emi regardait dans le vague pendant ce moment, revoyant dans cette jeune fille, une autre facette de ce qu’elle avait été lorsqu’elle fouilla les albums de Christian, son père. Une petite fille courant après son papa pour lui demander pour la millième fois qui était la femme heureuse à côté de lui ou dans ces bras… La voix d’Émilie lui semblait venir de loin alors qu’elle était toute proche. Celle-ci lui demanda;

- Hey, qu’est-ce que tu fais ? Tu as l’air… perdue. Quelque chose ne va pas ?

Emi hocha la tête. Mais, la fille aux yeux bleus ne disait rien, pour le moment préférant se taire. Lui révéler la vérité au complet... Emi hésita. Elle ferma ses yeux clairs, une série d’images lui revenait en tête en accéléré. Le bruit d’un moteur qui accéléra, la fenêtre ensanglantée, une tombe. Le visage de sa tante et son arrivée ici à Sadness. Puis revenant à la réalité, elle contourna Émilie et lui fait signe de continuer leur balade. Sans l’attendre, la jeune châtaigne-blonde se remit à marcher pourtant c’était comme un automate sans vie. Ses yeux s’embrouillèrent comme auparavant cependant c’était plus fort, Emi se retourna vers Émilie. Celle-ci s'était retournée et sûrement elle voyait son minois défait... Des larmes revolaient dans son sillage rapide et l’italienne la bouche déformé par cette blessure intérieure cachée à tous, les pleurs courant sur ses joues comme une rivière qui traversa silencieusement le col de la montagne pour arriver en contre-bas sur ses vêtements, elle lui dit d’une voix triste;

- Je vais t’expliquer en chemin… mais puis-je te faire confiance, Émilie ?

L'italienne se frotta ses joues pour faire partir les petites traces sur son visage, elle attendait une réponse de la part de cette nouvelle amie si elle pouvait employer ces mots pour la décrire vu qu'elles semblaient bien s'entendre. Le regard triste et les cheveux au vent Emi regarda Émilie dans les yeux... qu'allait-t-elle faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Dim 7 Déc - 8:36

Emi était probablement la personne la plus énigmatique qu’Émilie ait pu rencontrer jusqu’ici, on aurait dit –par simple caricature- qu’elle était un robot en forme d’humain, c’était un peu exagéré, mais c’était la première caricature qui lui venait clairement à l’esprit. La jeune femme continua à rouler près de l’italienne, juste derrière elle, histoire de la laisser un peu tranquille avec les pensées qui occupaient son esprit. Il fallait laisser les autres seuls lorsqu’il le fallait, c’était un principe qu’Émilie gardait depuis l’enfance, elle se l’était établie dans la période où elle était solitaire et dans son coin, c’est en observant les autres enfants qu’elle réussit à bien placer cette mentalité un peu particulière qu’elle avait.

Soudain, Emi se retourna et l’étudiante pu voir son visage mouillé par les larmes et rempli de tristesse, elle en fut très surprise et ne su pas immédiatement quoi faire avant de se mettre à son niveau –n’oubliez pas que lorsqu’on est en roller, nous sommes nettement plus grand que les autres, même si au départ nous sommes déjà plus grands qu’eux- et de mettre ses mains sur les épaules de la malheureuse, cette dernière expliqua à Émilie qu’elle pouvait lui raconter ce pourquoi elle se sentait si triste, mais le doute était toujours présent. La jeune femme n’avait jamais vraiment douté de quelqu’un mais elle pouvait parfaitement comprendre ce sentiment, le doute est formé par la malhonnêteté et érige en mur de béton entre deux personnes, aucune ne pouvant ouvertement se confier à l’autre à cause de combien pouvait être cruel les gens salauds et sans cœur. Émilie en avait déjà vu, la plupart avaient tout pour eux, des tas d’amis, aucun problème financier ou scolaire, une grande notoriété… mais dès que quelque chose n’allait pas dans leur entourage, leur cruauté pouvait être sans pareil ce qui était horrible à ses yeux.

Tout en souriant, la Canadienne finit par répondre d’une voix douce à son amie.

- Je te dis que tu peux me faire confiance mais après, c’est à toi de voir.

A
ucun argument, c’était trop artificiel d’après Émilie, c’était oui ou non, un point c’est tout. Avant d’entendre la réponse de l’italienne, la jeune femme lui prit la main et la forçant à avancer avec elle jusqu’à un banc à au moins cinq mètres de la piste, sur l’herbe.

- Je crois qu’ici c’est mieux pour discuter…

L
à-bas les deux étudiantes s’assirent tranquillement, la châtaigne ne voulait pas qu’Emi lui raconte son histoire à marchant, si c’était aussi dramatique qu’elle pouvait le penser, elle tomberait à genoux, il valait mieux qu’elle se trouve dans un endroit plus calme sans qu’elle ne bouge les membres de son corps afin de pouvoir mieux se calmer. C’était surprenant mais Émilie avait toujours un sourire apaisant sur son visage, c’était tout simplement son optimiste naturel, le fait qu’elle ne voulait pas voir quelqu’un de triste sans s’efforcer pour l’aider et sentir de la pitié envers l’italienne ne serait pas bien, cela ne mettrait qu’une plus grande mélancolie à l’ambiance ici présente. Émilie voulait simplement amener ne serait qu’une once de réconfort à Emi, une amie à qui elle tenait presque déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Lun 8 Déc - 1:45

Peu de temps après s'être retourné, Émilie s'était avançé tout près de l'italienne et lui posa ces mains sur ses épaules. La jeune étudiante en informatique lui souriait et lui répondit après un moment;

- Je te dis que tu peux me faire confiance mais après, c’est à toi de voir.

Emi était perdu elle voulait parler... mais, avant qu'elle puisse dire un mot, Émilie l'entraînait par la main et la força aller s'asseoir sur un banc à environ cinq mètres d'où elles étaient. La jeune fille et Emi s'assirent et elle entendit sa voisine lui dire;

- Je crois qu’ici c’est mieux pour discuter…

Emi retourna son visage triste vers la jeune fille en rollers, celle-ci affichait un sourire réconfortant. L'étudiante essaya tant bien que mal de lui renvoyer un sourire, mais c'était sans succès. Elle respira un grand coup et expira avant de parler d'une voix triste;

- Oui, la confiance...

Elle regarda le ciel, ses yeux se voilèrent encore une nouvelle fois. D'autres larmes coulèrent mais elle essaya quand même de parler malgré des hoquets;

- J'... J'ai perdu une personne, qui.. qui m'était cher.

Emi essuya ses larmes et reprit une autre inspiration et parla encore ;

- Devant mes propres yeux, il y a trois ans et il me manques...

Elle tourna sa tête vers Émilie veuillant vérifier si son interlocutrice écoutait. La réponse fut nette et affirmative. Emi aller continuer à parler, mais s'arrêta pour écouter la petite voix en elle. Son esprit était divisé en deux, un ange lui disait de parler et l'autre partie le démon qui lui disait que la jeune fille allait lui faire des ragots sur elle. L'étudiante décida d'ignorer le petit diablotin en se disant que si c'était vrai, elle subirait les conséquences plus tard. Emi continua donc sur le même ton;

- Cette personne, c'était mon père...

Elle laissa un silence perdurer entre elles avant de discuter de la réflexion fait plus tôt lorsqu'elle regardait le ciel.

- Ça peut paraître un peu bizzare, mais lorsque je regardais l'étendue bleu du ciel, je me demandais si c'était pas lui qui t'avais conduis jusqu'à moi.

Puis elle se tut, si Émilie voulait rajouter quelque chose à cette discussion mélancolique, elle le pouvait. Emi détacha son ruban accroché à ses cheveux blond et au creux de ses mains, elle le montra en le serrant. La jeune blondinette déclara;

- Ce ruban depuis le jour où il est mort, je le porte pour pas que je l'oublies.

Puis là c'était pour de vrai, elle ne parlait plus en essayant de ne pas paraître triste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Lun 8 Déc - 7:22

Les deux premières choses qu’Emi soupirait résonnaient dans la tête d’Émilie, elles étaient à la fois claires et énigmatiques. Mais si l’italienne avait besoin de se confier, la jeune femme était là pour elle, l’oreille attentive comme toujours même si les prochaines phrases pouvaient probablement la bouleverser. Et c’était bien bouleversant malgré le fait que rares étaient les choses qu’Émilie trouvait choquante de en ce monde, Emi venait tout juste de lui dire que son propre père avait été tué devant ses yeux… c’était vraiment quelque chose d’horrible, surtout lorsqu’on pense que la jeune blonde était une adolescente dans ce temps-là, l’adolescence était un moment de la vie où en plus d’avoir littéralement les hormones au plafond, nous avons plus tendance à être pessimiste en renfermer sur soi-même, Émilie avait déjà connu cette période mais ses amis et particulièrement Adam l’avaient aidée dans ces durs moments. Puis était venu le jour où son meilleur ami lui avait avoué qu’il l’aimait en l’embrassant. C’est ainsi que tout son petit monde s’écroula, disant à Adam que cet amour n’était qu’à sens unique ce dernier aussi têtu qu’il était, même si cette caractéristique il fallait l’admettre était mignonne aux yeux d’Émilie, il ne voulut plus lui reparler, probablement par honte et gêne. Finalement chacun avait choisi sa voie, Adam était parti en appartement et la Canadienne poursuivit ses études au pensionnat de la ville de Sadnesse. Même si on pouvait considérer que le drame d’avoir été séparée ainsi de son ami n’était pas comparable au meurtre du père d’Emi, la douleur pour la jeune femme était la même car les sentiments ne se calculent pas, ils sont tous au même degré. La tristesse, la joie, l’amour… tout le monde les sentait à leur façon, mais cela revenait au même.

Puis l’italienne sembla dire qu’Émilie était presque un ange gardien que son père avait envoyé pour qu’Emi se sente moins triste et ait une amie sur qui compter. Le paradis… l’enfer… l’étudiante ne croyait pas en tout ça, en tout cas aux mots, peut-être qu’il y avait d’autres mondes après la chose aussi fatale qu’était la mort, mais ils n’avaient pas de noms, c’était simplement des états d’être et des lieux, rien d’autre. Ces histoires qu’un ange veillait sur nous, la demoiselle n’y croyait pas non plus, il y avait bien les daemons, ils étaient aussi la preuve vivante qu’il y avait une autre dimension après la mort. Malgré tout Émilie croyait plutôt à la réincarnation, les autres devenant des daemons. Tiens, en parlant de réincarnation, et c’est la Canadienne était en fait un genre de réincarnation du père d’Emi? Juste à penser à ça elle se mit à rire dans sa tête, une réincarnation faite à l’avance? On aura tout pensé sur la mort, dis donc!

Même si Émilie pensait profondément, elle n’avait pas perdu une miette de ce que lui avait dit son amie, la tristesse était toujours sur son visage, comme une cicatrice bien encrée sur le corps. L’histoire du ruban noir que l’italienne portait tous les jours ne fit cependant rien à la demoiselle, cela pouvait paraître cruel de ne rien ressentir à ce moment-là mais c’était comme ça, on y pouvait rien. Pour la jeune femme, Emi n’avait pas besoin de preuves matérielles pour se rappeler de son père, sinon cela voudrait dire qu’elle ne tenait pas autant à lui qu’elle le voulait en fait et apparemment les proches de la jeune fille n’avaient pas veillé à quelque chose; qu’elle fasse son deuil. Une étape critique après la mort d’un proche qu’il ne fallait pas oublier. Car à un moment donné il fallait tourner la page et cela faisait trois ans que le père de l’italienne était mort mais tout cela semblait la bouleverser profondément à force d’en parler. Qu’il soit mort devant elle ou non, il fallait à un moment donné oublier tout ça. Émilie ne sut pas trop quoi faire, son amie continuait de sangloter, alors elle ne put que poser à nouveau sa main sur son épaule, c’était toujours réconfortant. Par contre, une question trottait dans sa tête…

- Est-ce que… on a pu arrêter le ou les criminels?

S
i non qu’Emi n’ait pas pu tourner la page était parfaitement compréhensible.

- Si la réponse est oui ou non Emi… je ne saurais quoi dire pour t’aider à part que peut-être faudrait-il… je me demande pourquoi tu portes ce ruban tous les jours pour être honnête. Lorsqu’on aime quelqu’un, les objets n’ont aucune importance à mes yeux et je n’oublierais jamais la personne en question car elle était quelqu’un de très chère à pour moi. Peut-être bien sûr qu’il y aura des choses qui me feront penser à cet individu mais je ne l’aurais pas en permanence sur moi. Personnellement je me dis qu’il y a une différence entre ne pas oublier et les objets matériels, nous n’avons pas besoin d’eux pour vivre un deuil…

C’
était la vérité du début à la fin, les sanglots d’Emi n’avait rien là-dedans, Émilie ne voulait pas se montrer méchante mais simplement montrer son point de vue malgré l’air sérieux qu’elle avait pris. L’étudiante se rapprocha un peu de son amie et soupira doucement avant de sourire de nouveau.

- Je crois que si ton père m’a envoyé ici, c’est qu’il ne veut plus te voir pleurer à cause de lui, ce doit être à cause de ma personnalité qu’il m’a choisi, je n’aime pas voir les gens pleurer et j’essaye de les rendre plus heureux pour enfin les voir sourire, ton père devait être un optimiste, non? Ce devait être quelqu’un de bien.

U
n nouveau sourire, plus doux cette fois que le précédent afin de détendre un peu l’atmosphère, si le père d’Emi l’avait vraiment destiné à Émilie, il ne voudrait probablement pas que l’ambiance soit si triste et mélancolique.

*Si vous m’avez vraiment amené à Emi, je fais pas trop mal mon boulot, m’sieur?*

_______________________________________
Ouah, ce coup-ci j'ai fait long xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Ven 12 Déc - 4:01

Les mots qu'Émilie prononça après un laps de temps, étaient vrais et véridiques... Pourtant Emi se sentit quelques peu choquée par cette pespective de vu de son amie. Émilie lui posa une main sur son épaule.

* Les criminels n'ont pas étaient arrêtés, la mafia fait attention à cela *

Ses sanglots diminuèrent de plus en plus au fil du temps. Après quoi, la jeune élève regarda le ruban emprisonné dans la paume de sa main. * Les biens matériels ne peuvent remplaçer, l'être humain, il ne fallait que se sourvenir de cet être important. * Emi reserra son emprise sur le morceau de tissu. * Alors je dois l'abbandoner ?! * Une peur grandissante s'apparait petit à petit en elle. Ce ruban était tout ce qui la rattacha à Christian, son père. Bien qu'elle eut fait son deuil, Emi ne voulait pas laisser s'envoler ses souvenirs qu'elle avait enfoui dans ce morceau d'étoffe noire. L'italienne regarda dans le vide. La jeune étudiante se rappella soudainement d'une phrase que celui-ci lui avait dit il y a quelques temps et qui s'était enfouie dans sa mémoire.

* Si un jour, ma douce fille, je viendrais à mourir quel qu'elle soit ma manière que je meurs. Je veux que tu suis ta vie et que tu me laisse en paix, Il piccolo angelo" *


Emi sortit de ses pensés et murmura, un sourire gêné était esquissé sur ses lèvres pâles;

- Il piccolo angelo "... Oui c'est ça ne pas être triste et sourire à la vie.

Ses yeux tristes redevenait peu à peu joyeux. Elle remit son ruban dans ses cheveux puis alla poser sa main droite sur celle de Émilie.

Elle respira un bon coup avant de dire;

- Merci, Émilie.

Ensuite l'élève regarda autour d'elle. avant de demander d'un ton un peu plus gai ;

- On y retourne ?

Emi n'attendit pas la réponse de son amie, se leva, s'étira puis marcha un peu autour du banc. Avant de se diriger vers la piste pivoter sur elle-même et là elle attendit la jeune fille en rollers, son amie destiné à elle par son propre père.

Note "; Il piccolo angelo signifies le petit ange en italien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Mar 16 Déc - 2:50

Émilie ne savait pas exactement ce que pouvait penser Emi en ce moment même, les mots qu’elle avait dit précédemment était parfois un peu dur, parfois apaisant. Donc deux sentiments opposés se rencontraient dans le même paragraphe et inévitablement dans les esprits des deux jeunes étudiantes. C’est la jeune italienne qui brisa le silence ambiant qu’Émilie avait à peine remarqué tellement elle avait été ailleurs durant un moment.

- Il piccolo angelo "... Oui c'est ça ne pas être triste et sourire à la vie.

L’expression que son visage perturbait un peu Émilie. Disait-elle ça pour cacher ses réelles émotions, rien n’avait changé, l’avait-elle aidée ou alors c’était un peu de tout? Rien ne le disait clairement et poser directement la question serait idiot. L’ambiance quelque peu nostalgique et mélancolique ne quittait pas les alentours du banc et c’était un peu pesant. Puis c’était sa phrase, ou plutôt les termes –probablement italiens- qu’Emi venait d’utiliser : « Il piccolo angelo ». La jeune femme ne connaissait rien en italien mais il était clair qu’« angelo » signifiait « ange ». Déjà là elle pouvait estimer que c’était un surnom que le père d’Emi devait donner à sa fille bien aimée. Il est vrai que lorsqu’on regardait la jeune étudiante, elle avait les caractéristiques de ce qu’on appelait « ange », elle avait un joli visage clair, des cheveux d’un joli blond… Émilie se disait plutôt qu’elle avait des apparences d’ange qui redoutait d’être cornu mais ce n’était que l’apparence, Emi était une fille bien sympathique après tout bien qu’un peu trop mystérieuse à son goût.

La châtaigne se leva du banc lorsque son amie la remercia avant de l’inviter à revenir sur la piste, son ton de voix était plus joyeux que précédemment, c’était plus réconfortant. Un léger sourire aux lèvres, Émilie retourna sur la piste en roulant près de sa « protégée ». Elle pouvait déjà voir la fin de la piste qui débouchait vers une route, si l’on tournait à quelques rues d’ici on arrivait de nouveau à l’Université, ce serait là que les deux étudiantes se quitteraient à moins qu’Emi ait également l’intention de rentrer à lorsque les limites du parc seraient atteintes. Vu que l’italienne devait également avoir vu que la promenade allait bientôt se terminer, Émilie dit :

- Loin de là le fait de vouloir te quitter si tôt, mais j’ai des choses à faire…
*Études de … ><"*
… à moins que tu ne rentres toi aussi à l’Université, on pourrait continuer à discuter en rentrant ensemble.

L’
inviter alors qu’elle disait être occupée… c’était assez étrange et typique d’Émilie Deschamps qui se contredisait assez souvent dans les propos qu’elle tenait. Elle pouvait tout simplement encore avoir du temps pour se libérer si Emi voulait encore lui parler si bien sûr elles rentraient ensemble au pensionnat. En tout cas cette rencontre n’avait pas été inutile. En plus de s’être trouvée une amie, la demoiselle venait d’aider quelqu’un… enfin, un peu seulement se disait-elle, mais ça faisait toujours plaisir de faire sourire quelqu’un. On avait qu’une vie, il fallait en profiter en étant heureux, non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Mer 17 Déc - 3:32

[ Voilà, désolé si c'est encore court ^^']

Emi n'eut guère à attendre longtemps avant qu' Émilie s'était levé du banc avec un léger sourire sur les lèvres. Elles reprirent leur route ensemble, la jeune fille de dix sept ans voyait la piste se terminé un peu plus loin donnant à ce qui lui semblait être une route. Un silence fut rompu par Émilie qui lui dit;

- Loin de là le fait de vouloir te quitter si tôt, mais j’ai des choses à faire…


La jeune amie en rollers continua sa phrase peu de temps après;

- … à moins que tu ne rentres toi aussi à l’Université, on pourrait continuer à discuter en rentrant ensemble.

L'italienne resta silencieuse tandis qu'elles arrivaient près de la sortie finale. Elle ne savait pas quoi vraiment faire, continuer sa route avec Émilie vers le pensionnat ou rester ici dans ce parc à penser et regarder la nature. L'air songeur, elle s'arrêta un instant en bordure de la route. Qu'avait-elle à perdre à vouloir retourner à l'Académie avec Émilie... une belle journée sous le soleil alors qu'il en avait d'autres plus belles à venir ? En y pensant, un doux sourire illumina sa figure, où il y avait quelques temps eu des larmes de crocodiles. Elle prononça ces quelques phrases;

- Je peux venir avec toi, si ça te déranges pas ?

L'italienne prit un petit répit avant de continuer en logeant la piste asphaltée son sourire doux illuminait encore son minois et ses yeux bleu commençaient à être plus joyeux;

- Il giorno è magnifico*

Elle se retourna vers Émilie, une main cachant une partie de son visage, pour être plus précis ses lèvres minces. Son amie ne devait surement pas comprendre la langue italienne. Emi traduisit alors d'une voix un peu gêné en remettant sa main à côté de son corps, faudrait qu'elle fait attention pour ne pas trop parler dans cette langue;


- Le jour est magnifique, si tu te demandais la signification.


L'étudiante ne bougea point attendant une ou des réponses de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Sam 20 Déc - 4:38

Emi se montrait plus joyeuse que précédemment, Émilie en fut très heureuse. Après avoir roulé un peu sur les derniers mètres d’asphalte dure, l’italienne prit la parole :

- Il giorno è magnifico

Une expression d’interrogation apparue sur le visage de la jeune femme durant un très court instant, elle se demandait ce qu’Emi voulait bien dire par là, si elle ne faisait qu’une remarque ou alors elle s’adressait à elle. La jeune étudiante se reprit immédiatement, probablement venait-elle de se rendre compte qu’elle venait de s’exprimer dans sa langue maternelle. Elle redit sa phrase afin qu’Émilie puisse comprendre clairement ce qu’elle venait de dire. C’est vraiment que le temps était superbe dehors et la Canadienne en profitait en faisant du roller dans le parc. Le temps passait malheureusement trop vite et elle devait bientôt rentrer.

- Oui, c’est vrai.

E
lle sourit amicalement à son amie avant de s’arrêter. La piste s’arrêtait là, après ça il fallait traverser la rue pour enfin passer quelques rues pour arriver au pensionnat de la ville de Sadnesse. Émilie se tourna vers Emi :

- Tu viens?

L
orsqu’elle vit que l’italienne s’avançait, la jeune femme mit un pied sur le trottoir des piétons puis s’engagea sur la route déserte, il n’y avait aucun véhicule qui se dirigeait par ici. Émilie traversa rapidement la rue, elle pouvait toujours entendre les pas d’Emi près d’elle. (Je vais un peu accélérer les choses si ça ne te dérange pas ^^’’) Après avoir passé quelques rues ensemble à un rythme moyen, les deux étudiantes n’étaient qu’à encore deux ou trois rues de l’Université. Bientôt elles pourraient revoir ce grand bâtiment entouré de sa grosse clôture beige de béton. Mais qui disait Université disait travaux et Émilie n’aimait pas vraiment cette idée… par contre ses études l’intéressaient particulièrement beaucoup ces temps-ci, alors elle rentrait avec moins de réticence cette fois-ci. Après avoir traversée une nouvelle fois l’une des rues de la ville, la Canadienne prit la parole :

- Si ce n’est pas trop indiscret Emi, as-tu un petit ami? Tu es une fille très mignonne, tu dois avoir du succès.

H
onnêtement Émilie n’espérait ne pas avoir touché une corde sensible, c’était juste cette satanée curiosité qui la gagnait pour la énième fois. Elle-même avait pas mal de succès avec les garçons, même si on ôtait le fait que la plupart s’intéressaient à son tour de poitrine. En y repensant cet « avantage » l’empêchait de rencontrer le « bon garçon », celui qui l’accepterait pour sa personnalité et non pour son physique. Mais « chaque chose en son temps », disait si bien sa mère. Émilie avait écouté ce dicton toute sa vie, même si parfois le grand amour tardait à arriver. C’était connu, les jeunes filles d’aujourd’hui rêvaient toutes d’une taille fine, de bel avenir mais surtout du prince charmant qui viendrait les réveiller de leur sommeil profond qu’était la solitude. La jeune femme était déjà sortie avec quelques garçons, elle les avait tous aimés mais finalement leur relation avait pris fin quelque part mais elle ne regrettait pas d’avoir déjà connue l’amour un jour. C’était vraiment un merveilleux sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Lun 22 Déc - 22:18

- Si ce n’est pas trop indiscret Emi, as-tu un petit ami? Tu es une fille très mignonne, tu dois avoir du succès.

Depuis qu'elles s'avaient engagé dans les rues désertes pour retourner à l'Université aucune des deux jeunes filles n'avaient parlé jusqu'à ce qu'Émilie lui demande cette question. Emi avait légèrement détourner son visage vers la droite observant les petites maisons qui semblaient les saluer... Non, elle n'avait pas eu de petit ami à date... elle savait pourquoi. Bien que jolie, elle se savait pas encore prête ce qui était surement très dommage pour elle-même. Après un court instant, Emi reporta son attention sur Émilie et lui dit d'une voix neutre;

- Non. Et toi, Émilie ?

C'était normal de retourner les questions posées par autrui. Elle savait cependant que la discussion allait bientôt se clore car il ne leur restait que quelques rues avant d'arriver devant l'établissement public. Après surement qu'elle irait se cloîtré dans sa chambre en espérant être seule, pour pouvoir continuer à lire son livre d'Ann Rule à moins bien sur qu'Émilie lui demandait de l'aider à faire ses affaires. Était-ce des devoirs, de l'étude pour des examens, Emi se questionnait là-dessus, tout en marchant à côté de son amie. Si elle pouvait bien sur employé ce terme...

- Tu vas souvent dehors pour aller respirer le grand air ? C'est juste par curiosité, bien sur.

Sa voix resta toujours sur la même gamme de ton. L'étudiante italienne avança les mains dans les poches de son pantalon bleu. Elle trouva que dans cette position elle ressemblait à un détective bien habillé, cherchant le meutrier de la Green River... d'ailleurs elle était pas loin dans son roman.

* Bon suffit d'être dans tes nuages, écoutes donc celle à côté de toi. *

C'est ce qu'elle fit, elle attendait une éventuelle réponse de l'étudiante en informatique en marchant toujours ses mains enfouies dans son jeans.

[ désolé, si c'est court,assez accéléré et sans interêt... ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Sam 3 Jan - 1:27

Emi venait de retourner la question d’Émilie, c’était presque du tac au tac, ça la faisait un peu flipper mais ça lui allait, c’était tout à fait normal de faire ça et la jeune femme l’aurait fait également de toute façon. Elle lui répondit facilement :

- Non, je n’en ai toujours pas. Mais ça ne presse pas tant que ça.

M
ême si la solitude pouvait peser par moments, elle profitait de sa vie de célibataire, elle était libre et cela lui plaisait bien. Pas d’obligations d’arranger son horaire pour sortir quotidiennement avec « lui », pas besoin d’acheter des cadeaux pour certaines occasions comme lorsque ça fait un an qu’on sort ensemble –même si c’était généralement les filles qui organisaient ce genre de choses un peu idiotes à ses yeux-.

Puis une autre question apparue, aussi vite que la précédente, c’était à propos des activités d’Émilie, si elle sortait souvent prendre l’air ainsi.

- Oui, j’adore prendre l’air après avoir fais mes devoirs ou étudié, la preuve, je fais partie du club de Roller & Motocross de l’Université et j’adore ça, le temps passe vite lorsqu’on sort en groupe.

B
ien qu’être en groupe n’avait jamais vraiment enchanté Émilie par le passé, elle adorait son club et ne le niait pas, elle avait beaucoup de plaisir à sortir avec eux. Au début elle avait hésité longuement avant de signer dans les noms des inscriptions lorsqu’elle avait commencé à étudier dans la ville de Sadnesse, mais au final elle n’avait pas été déçue, elle s’était découverte une passion pour les sports extrêmes et les sensations fortes. Sérieusement, qui aurait dit qu’une intello comme elle allait aimer tant que ça faire des acrobaties en roller et faire de grands bonds en motocross?

- Et toi Emi, tu fais partie d’un club?

C’
est au même moment où elle tourna rapidement au coin de la rue du quartier résidentiel où elle se trouvait que la Canadienne vit le mur beige de son endroit d’étude se dresser au loin, à l’intérieur se trouvait les bâtiments normaux de l’Université, elle venait d’arriver à destination avec son amie. La grandeur du campus l’avait toujours impressionnée, on aurait presque dit un château tellement il était vaste, ce n’était pas comme au Canada, le style d’architecture était très différent –quoique le bâtiment central ressemblait légèrement au château Frontenac avec ses couleurs terre-. Après qu’elles aient traversé la rue, elles devraient probablement se séparer à l’entrée pour reprendre leurs activités respectives. Il fallait juste attendre la réponse d’Emi, il ne fallait quand même pas lui dire au revoir avant qu’elle ne réponde à la question qu’Émilie avait posé, ce serait impoli.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Sam 3 Jan - 19:58

Émilie avait répondu qu'elle n'avait pas de petit ami et que ça pressait pas bien que cela... en effet quand on est dans un domaine aussi sérieux, on sait bien que c'est vrai que c'est pas vraiment si primordial que cela d'avoir un petit ami. Par la suite, l'étudiante en rollers avait spécifié qu'elle aussi allait prendre l'air, mais qu'elle faisait aussi parti d'un club celui des Rollers et Motocross de l'Académie. Emi continuait sa balade toujours silencieuse se laissant distraire par les chemins qu'elle empruntait pour retourner au Pensionnat. La jeune fille, put remarquer le mur de béton beige. Son amie lui demanda;

- Et toi Emi, tu fais partie d’un club?

Emi réfléchit... oui elle en faisait partie de deux même, celui de litérature et de peinture deux hobby qu'elle aimait bien faire dans son temps perdu. Pourtant, malgré qu'il y avait d'autres gens de son âge dans celui de lecture, elle se sentait presque la seule à lire des livres psycologiques ou dans ce genre-là et dans l'autre c'était le contraire, elle se sentait à l'aise...

- Oui, je fais partie de deux clubs en réalité, celui de litérature et de peinture. C'est des groupes assez calmes, mais ça me plait quand même !

Elle finissa sa phrase avec un sourire bien normal. Elle savait que la discussion terminait là puisse qu'elles étaient devant le portail de l'Académie.

- Bonne journée, Émilie... À la prochaine fois ?

Emi lui avait dit cela sans empressement, d'une façon calme et reposé, comme une invitation à se revoir une autre fois. Emi attendit se disant qu'elle devrait attendre une réponse de son amie avant d'aller vaguer à ses occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   Mer 7 Jan - 4:05

L’art. Emi semblait vraiment adorer ça. Et c’était bien. L’écriture et l’art permettaient à chacun de s’exprimer de la façon qu’il voulait. Pour Émilie, c’était en dépensant de l’énergie dans les sports qu’elle pratiquait ou alors dans les choses qu’elle faisait sur son ordinateur; passant du graphisme au montage sonore et vidéo, c’était une certaine forme d’art qu’elle aimait beaucoup faire afin de penser le temps. Elle administrait même un forum assez populaire sur Internet, ayant pour sujet les mangas et animes en général. La jeune femme avait toujours été une fan de mangas, autant lorsqu’elle regardait Sailor Moon alors qu’elle n’était une enfant que maintenant.

Les endroits calmes semblaient bien caractériser Emi, cela faisait penser à la Canadienne au temps où elle n’était qu’une jeune adolescente d’environ quatorze ans, c’était tout à fait son genre d’avoir cette personnalité. Puis au contact de certaines personnes elle était devenue une fille plus dynamique, plus fêtarde bien que studieuse malgré tout. Les études avant tout disait-elle… mais au final c’était l’amour avant tout mais il n’était pas encore là dans son cas, donc...

Les deux étudiantes se sourirent gentiment mutuellement en s’arrêtant devant l’Université, même si elle semblait être plus ou moins le contraire de l’autre, elles s’entendaient bien après tout. C’est Emi qui parla la première :

- Bonne journée, Émilie... À la prochaine fois ?
- Oui, à la prochaine fois Emi. J’ai été ravi de te rencontrer. Passe aussi une bonne journée!

P
uis elle donna une impulsion vers l’avant pour faire avancer rapidement sur cet patin, sautant par-dessus le petit escalier de l’entrée puis elle entra pour se diriger directement vers sa chambre chaussures malgré le fait que les rollers soient interdits à l’intérieur de l’établissement, elle n’avait pas envi de marcher encore une fois en bas, surtout que le sol était mouillé par le passage du concierge…

Émilie était contente de s’être fait une nouvelle amie aujourd’hui, c’était toujours bien de pouvoir faire de nouvelles connaissances, encore mieux de tisser des liens avec eux.

[On peut s’arrêter là, à moins que tu ne veuilles faire un post sur ce qu’Emi a fait après le départ d’Émilie :D]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une balade relaxante [pv Émilie Deschamps] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La balade des gens heureux [Livre 1 - Terminé]
» Balade nocturne - PV (terminé)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Only Sadness :: La Ville de Sadness :: Les Parcs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Manga - BD