La tristesse et le cauchemard vous consumes...ainsi votre Daemon vous protègera..Hentai/Yuri/Yaoi NC-16ans

Partagez | 
 

 Une douche rapide (Oopas! Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une douche rapide (Oopas! Libre)   Dim 16 Nov - 21:46

-Merci pour l'entraînement Sensei!

Comme chaque jour cette phrase était celle qu'il entendait le plus, au moins dix personnes lui disaient quand il sortait tout simplement de la salle d'entraînement du club de boxe. Mais bon c'est vrai que là il était couvert de sueur et bon ce n'était ni très hygiénique ni très bon pour la drague, surtout le fait de sentir le gnou ça n'aidait en rien pour approcher les autres. Avouons que ça le gênait de se promener comme ça, son égo et surtout son image auprès des autres allait en prendre un coup si il ne faisait pas gaffe, quoi que d'après ce qu'on dit, un mec couvert de sueur c'est vachement sexy! Enfin, Alexander lui, préférait de loin sentir la vanille plutôt que de sentir le crapaud pourrissant sous le soleil, enfin bon j'exagère un peu trop mais lui aussi mentalement, exagérait sur le sujet...

Une serviette blanche et pas trop longue autour du cou, lui servait pour essuyer la sueur qui perlait sur son visage et qui n'était pas déjà sur son t-shirt tout humide...C'était assez désagréable mais c'étaient les inconvénients de s'entraîner comme un forcené dans une salle mal climatisée avec d'autres gens qui faisaient chauffer l'atmosphère rien qu'avec leur présence et leurs efforts tout aussi grands que ceux d'Alexander...Le blond était trempé, de la tête aux pieds et il savait déjà ce qui lui restait à faire...Se prendre la douche du siècle avec son gel douche préféré: celui qui sentait la vanille à plein nez. Et question qualité pour un gel douche, vous ne trouverez jamais mieux dans un supermarché quelconque.

En silence, à moitié discrètement il se glissa dans la salle des douches, après avoir parcouru les couloirs du premier étage, les escaliers menant vers le second et surtout les couloirs du second étage, il était presque plus crevé que quand il était enfin sortit de la salle d'entrainement...Mais une fois la-bas il pouvait enfin se détendre, surtout parce qu'il n'entendait aucun bruit d'eau coulant et la salle était vide de buée chaude...C'est pourquoi il se dirigea vers son casier, la clef qu'il avait attachée à une sorte de bracelet en plastique, lui permettrait d'ouvrir SON casier à lui, oui il en avait un rien que pour lui et il l'ouvrit finalement pour en sortir son gel et ses affaires propres plus une serviette assez grande comme pour sécher deux alexanders trempés jusqu'aux os et il posa le tout sur le banc le plus proche avant de se déshabiller en laissant trainer ses affaires sales sur le sol. Une fois tous les jours il faisait ça et des fois il répété la scène deux ou trois fois, tout dépendant de ses entraînements...

Une fois qu'il fût prêt et nue il alla se placer sous la douche avant de faire couler l'eau tiède sur son corps crasseux et qui en avait vraiment besoin...Il se versa du gel douche à la vanille au creux des mains et commença à se savonner le corps...Il était confiant, à cette heure-ci en général personne ne venait vraiment l'emmerder, surtout pas dans les douches, les filles en général étaient trop timides, sauf les racailles et les garçons allaient en général se placer cinq douches plus loin au cas ou le savon leur tomberait des mains...Et oui mine de rien ce n'est pas très bon pour les neurones de regarder des films sur des prisons ou de s'informer sur ce qui s'y passait sous les douches...

Bref, les yeux clos, comme tous les jours, Alexander savourait cet instant privilégié auquel il avait droit...Seul, rien que le bruit de l'eau et la buée portant l'odeur de la vanille...C'était vraiment...le paradis ultime pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une douche rapide (Oopas! Libre)   Dim 16 Nov - 22:57

Le pensionnat s’ouvrait aux yeux fatigués de Camille. Flot de couloir, de gens. Des gens tous différents, des styles en pagaille et fortement déconcertant pour l’ex révolutionnaire. Là, les filles, c’tait quoi cette couleur de cheveux toute bizarre ? Rose. Il s’écarta, méfiant. Il cligna des yeux et se rappela brusquement qu’il était bien loin de son XVIIIième siècle chéri. Bienvenue au XXIième, chéri. Il se tassa dans un coin, apeuré par le bruit immonde qui s’échappait d’une sorte de rectangle bizarre. Mon dieu. A quelles diableries se livraient donc les habitant de ce siècle ? Il fila à toutes jambes, suite de couloirs sans signification aucune pour lui. Il venait de débarquer, et il se sentait déjà à la limite du supportable. Putain pourquoi son protégé était-il né à un siècle pareil ? Il aurait pas pu naître au XIXième, hein ? Camillou inspira profondément. Il vaincraiiit. Hein ? Il déglutit. Oui oui.

Il entendit plus ou moins l’eau qui coulait. Ce fut l’atténuation brusque de la douleur qui tirait son muscle cardiaque qui lui signalait qu’Il n’était pas loin. Il devait rentrer là. C’était quoi ça ? Il renifla. Drôle d’odeur. Il fronça les sourcils et prit la forme beaucoup plus rassurante de son alter ego félin. Il prit une nouvelle inspiration et grimaça. Ca sentait la sueur. Baaaah. Il émit un feulement désapprobateur et pénétra dans la pièce où flottait déjà une buée dense. Un ronron monta de sa gorge sans qu’il puisse le réprimer. Il faisait chaud, et son cœur avait arrêté de le tourmenter. Il touchait au but. Il ne regagna pas sa forme humaine, cette forme si faible à laquelle le moindre effort coûtait tant. Une légère crainte flottait dans son esprit. Et si l’autre le rejetait, que ferait-il ? Il se mordilla la lèvre, mal assuré. Une douce odeur de vanille vint titiller son museau et il grogna. Cet inconscient prenait un bain ? Il feula, étonné. L’eau était mauvaise pour la santé, voyons ! Elle propageait les maladies !

Il pénétra dans les douches, reculant craintivement alors que l’eau manquait de le toucher. Il grogna méchamment et attrapa le doux dingue qui se mangeait de l’eau en cascade sur la figure pour le traîner hors de là. Il n’enfonça pas les crocs, conscient de pouvoir lui démettre l’épaule d’un coup de mâchoire trop puissant. Non mais quel fou. S’asperger dos… Et puis quoi encore ? Avaler des vers de terre ? Heureusement qu’il était là pour le sauver ce jeune dingue ! Il le lâcha et secoua la tête d’un air affligé, attrapant le grand truc blanc cotonneux pour lui tendre. Qu’il se sèche et rapidement, non mais oh. Et qu’on ne dise pas qu’il faisait mal son boulot de protecteur, s’il vous plait. Il le prenait très au sérieux. La preuve. Il donna un coup de tête dans la hanche du jeune homme, prenant soudain conscience que l’autre était…Tout nu. Mais… Mais… Mais ! Il inspira et gonfla les joues de façon des plus comiques. Ils étaient à ce point inconscient ? On mettait une tenue de bain pour prendre sa douche, bon sang ! Il feula d’un air mécontent, crucifiant du regard l’inconscient.

Il chopa les bouts de tissus qui traînaient sur le banc entre ses dents sur un coup de tête. Il fallait trouver quelque chose pour habiller le blondinet décemment. Quelque chose d’autre que ces choses informes et….puantes avons-le. Il plissa le nez, dérangé par la forte odeur de sueur qui menaçait de le rendre malade. Sous sa forme humaine, cette odeur ne l’aurait sûrement pas gêné. Sûrement pas, il n’avait pas l’odorat assez fin. Il posa les vêtements au sol et se tourna vers l’étudiant, penchant sa grosse tête d’un blanc pelucheux sur le côté.


« Meow ? »

En y repensant… Il lui avait peut-être fait peur… Il haussa les épaules. Tant pis, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une douche rapide (Oopas! Libre)   Lun 17 Nov - 14:03

C’était rare quand mister salaud restait si calme, enfin pas si rare mais avouons que personne ne l’avait jamais vue si calme et détendu, à la limite il remuait les fesses, et si il entendait de la musique à ce moment là et bien sûrement qu’il aurait d’avantage remué le popotin pour danser à son rythme, enfin il n’aurait jamais ne serais-ce que pensé à faire ça si quelqu’un était là ein ! Il n’était pas du genre à aimer se ridiculiser, vue qu’en plus il gérait un peu mal le stress dans ce genre de situations, sûrement parce qu’il n’en avait jamais vécu, sauf une fois dans ce trou à rats dans lequel il était censé étudier…Mais passons, ce n’était pas le bon moment pour parler de ça non ? Ni même pour y penser ! Puisqu’il était seul…Enfin bien entendu c’est ce qu’il pensait, parce que bon, avouons que de l’eau coulant dans ses oreilles et sur tout son cœurs, ce n’était pas la meilleure sono pour entendre les bruits environnants.

Et bien peut être que pour une fois il aurait dut ne pas prendre de douche, parce qu’à cause de ça il était loin de savoir que dans la salle des douches se trouvait une sorte d’énorme tigre blanc…Mais le pire c’est que cette bête hors du commun, le cherchait lui en fait ! Et merde, si il avait été au courant il aurait fuit s’enfermer dans un bunker perdu dans la forêt, mais de toutes façons avec son sens de l’orientation étrange et bien sans doute qu’il se perdrait dans la forêt, il ne trouverait donc pas le bunker et en plus le tigre le poursuivrait toujours…Quel sacré bordel, mais bon il n’était pas encore conscient de ce qui se passait derrière son dos, vue que maintenant il se lavait les cheveux bien comme il faut. Il n’entendait plus que les bruits de frottements légers, les frottements de ses doigts mêlés à sa chevelure blonde, frottant derrière ses oreilles tout douce et lentement pendant que l’eau qui coulait doucement, faisait ruisseler le savon sur son dos, son cou et son torse déjà propres…En fait c’était vraiment beau à voir…

Puis ensuite le reste de la scène se passa un peu trop vite au goût du petit Alexander, enfin pas si petit que ça…Lui qui était si calme et presque déjà tout propre, se retrouvait le cul par terre et quelque chose lui agrippait l’épaule…Quand il tourna la tête pour voir ce que c’était, ignorant son mal aux fesses, il blêmit tout d’un coup…La bouche ouverte, en mode « je gobe des mouches », les mains posées à plat sur le sol et les cuisses écartées, se donnant malgré lui un air sexy que sur le coup il ne voulait pas forcément avoir, et il resta là, sans trembler mais il pâlissait de plus en plus, sans doute qu’il allait bientôt tomber dans les pommes. C’est vrai qu’à moins d’être dompteur de bêtes on ne se retrouve pas tous les jours devant un imposant tigre blanc…Qui en plus s’amusait à renifler des vêtements sales et à vous apporter tout près vos vêtements propres…

Ça en était trop pour Alexander qui au bout de quelques minutes d’observations intenses se demandant s’il allait y passer, tourna de l’œil, tombant en arrière sans plus aucune force. Et oui Alex était visiblement un humain normal après tout, et là il se retrouvait totalement à la merci de ce félin imposant qui aurait pût le bouffer tout cru si il en avait eut envie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une douche rapide (Oopas! Libre)   Mar 18 Nov - 20:28

La lumière des douches se reflétait avec violence dans les carreaux de céramique qui composaient le sol. Il plissa les yeux, lâcha un soupir. Tout était « plus » lorsqu’il était sous cette forme. Plus brûlant, plus froid, plus lumineux, plus net, plus odorant. Plus…Tout. Il se replia sur lui-même, songeur. Il regardait à peine le jeune homme. Il suintait la peur et il ne tenait pas à l’effrayer plus que ça… Quoique. Un vague sourire découvrit les crocs d’une blancheur immaculés alors qu’il relevait la tête. Uh. Il écarquilla les yeux en le voyant chanceler. Ah non. Pas ça. Il n’allait pas lui claquer entre les doigts si ? Camille se précipita, le redressant juste avant que sa tête n’heurte le banc. Il soupira et reprit forme humaine, embêté. Il ne voulait pas que l’autre sache mais… Il cligna des yeux, sourit. Il savait ce qu’il allait faire…

Il replia les vêtements sur le banc et –suprême effort- alla couper l’eau qui s’écoulait encore de la douche. Il reprit une mine normale, s’examinant avec curiosité dans la glace. Il avait…Changé. Du moins, il le trouvait. Il fronça les sourcils. Et puis se rappela qu’il avait abandonné son protégé à moitié nu sur le carrelage. Brr. Il avait froid pour lui. Il regagna à grandes foulées la salle et récupéra le jeune homme. Enfin « récupérer » est un bien grand mot. Il le redressa et commença à le sécher avec douceur avec un bout de tissu qui traînait. Il ne cherchait pas à le réveiller, pas vraiment. Il s’attarda sur les cheveux, frôlant avec étonnement les longues mèches blondes. Il les caressa presque inconsciemment, s’étonnant de leur douceur. Il secoua la tête. Il n’était pas là pour ça. Il reposa la serviette, entoura le jeune homme avec et l’assit au sol. Il n’irait pas jusqu’à le rhabiller, cela semblerait trop suspect aux yeux de l’autre. Ou pas.

Il le secoua doucement, se composant une mine effrayée. Pas qu’il le soit réellement mais il était mieux que l’autre le croit, lorsqu’il ouvrirait les yeux. Comme ça il ne ferait peut-être pas le lien entre la bestiole blanche à l’air féroce et le jeune homme inconnu affolé. Peu probable. Mais il fallait bien tenter. Il ne voulait pas qu’on l’envoie à l’échafaud, où finissaient bons nombres de sorciers, si l’autre croyait bon de divulguer qu’il était capable de se transformer en tigre. Il en tremblait d’effroi. Il était déjà mort une fois, pas deux, zut. Il tapota la joue du blondinet, cherchant un geste, un mouvement. Il avait peur qu’il n’attrape froid, s’il restait là. Il se mordilla la lèvre d’un air embarrassé. Que pouvait-il faire, au fond ? De plus, s’entend. Il soupira.

« Bon le blondinet, tu te réveilles ?! »

La voix avait claqué, impatiente et impérieuse. Pas qu’il puisse, techniquement, obligé l’autre à obéir. M’enfin il ne perdait rien à essayer hein… ? Hein ?! Il soupira, passant sa main sur son visage d’un air excédé. Il shoota dans le banc d’un air fatigué et menaça l’autre de l’index :

« Si t’ouvres pas les yeux je te promets que je reviens avec le jet d’eau gelé ! »

Faudrait-il encore qu’il ait le cran d’y toucher, au fameux jet d’eau… Mais ça son petit protégé n’était pas censé le savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une douche rapide (Oopas! Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une douche rapide (Oopas! Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prend une douche ben chaude(libre)
» Je suis nue bordel! - LIBRE
» Obama en chute libre ...
» Peinture rapide de 6 truks
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Only Sadness :: Deuxième Etage :: Douches et Bains Mixtes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit